Patrice Faubert

Diapause sémantique

Du métier Jacquard
A l'ordinateur du tôt ou tard
C'est toujours le système binaire
Comme souvent une femme au foyer
Qui en fait, chez elle, travaillait
Soit comme couturière, soit à s'occuper d'enfants, qu'elle aimait
Comme ma mère, nourrice à domicile, et le revenu du ménage, augmentait !
Les mots
Ne sont que des mots
Le mot révolution
N'est pas la révolution
Le mot
N'est jamais ce qu'il désigne
C'est un simple écusson, un insigne
Tout signe, tout mot
Sont des contrefaçons
Le mot faim
N'est pas la faim
Le mot mort
N'est pas la mort
Le mot vie
N'est pas la vie
Les mots
Ne sont que des mots
Le mot tombe à l'eau et s'y noie
Le mot n'est pas ce que l'on croit
Le mot amitié comme le mot amour
Ne sont ni l'amitié ni l'amour
Chaque religion
A ses signes, ses mots
Chaque idéologie
A ses signes, ses mots
Chaque croyance, chaque militance
Ont leurs signes, ont leurs mots
Qui sonnent tous aussi faux
Néanmoins, les mots nous manipulent
Nonobstant, les mots nous stipulent
Cependant, les mots nous sont crapules
Il y a les mots anarchistes
Il y a les mots gauchistes
Il y a les mots capitalistes
Il y a les mots staliniens
Il y a les mots démocrates
Il y a des mots pour tout
Il y a des mots pour rien
Des mots qui font du bien
Des mots qui font du mal, des mots fous
De beaux et de laids mots
Des jeux de mots
Pourtant et toujours
Les mots ne sont que des mots
Le mot sexe
N'est pas le sexe
A ce qui est
Tout mot est une supercherie
Les mots nous lavent le cerveau
Les mots nous rendent idiots
Pourtant et toujours
Les mots ne sont que des mots
Les signes ne sont que des signes
C'est malgré tout, ce qui nous fait
C'est malgré tout, ce qui nous défait
Ce qui nous plaît et ce qui nous déplaît
 
Patrice Faubert ( 1986 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 31.12.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Philosophical" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Surpopulation et paupérisation - Patrice Faubert (Politics & Society)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)
RENAISSANCE - Mani Junio (General)