Patrice Faubert

La mathématisation du monde

Liberty ship
Hourra hip hip
2751 cargos qui aux Etats-Unis
Dans les années quarante furent construits
Dont le Richard Montgomery
Qui en 1944 sera coulé
Et cependant, toujours en activité
1400 tonnes d'explosifs qui peuvent donc encore exploser
Créant ainsi une catastrophe majeure
Les guerres passées sont aussi de nos heures
Une épave plus inoffensive
Qu'une bombe sous-marine, plus offensive
Comme celle du navigateur
Feu ( 1786 - 1847 ) feu John Franklin, pour son malheur
1845, le bateau fut pris dans les glaces
Qui petit à petit, finit sous l'eau, faute de place
L'épave principale fut retrouvée
Grâce à la tradition orale des Eskimaux
Qui furent pris pendant longtemps pour des idiots
Et beaucoup de marins avant de mourir
Devinrent des cannibales sans coup férir
C'est la survie dans l'urgence, pas de quoi frémir
Pourtant l'élite de la Royal Navy
La petite histoire se termina vite, ainsi
Pas de scandale pour la monarchie !
Pourtant
Pour qui étudie l'Histoire, c'est évident
Pour qui vivait en mer
En contact avec des dangers, de qui humait son air
Comme surtout au dix-neuvième siècle
Et aussi des précédents siècles
Le cannibalisme faisait partie
De la technique pour une éventuelle survie
La culture de l'environnement
L'environnement de la culture
Tout fait trace
Le vrai miroir de nos faces
En Inde, la conduite automobile à droite
Tout colonialisme est de pensée étroite
L'anglais sur les routes, mais chaque personne conduit à sa façon
Il faut s'y faire, le code de la route, c'est selon
Et depuis si longtemps
Que l'argent fait la loi
Et depuis si longtemps
Que l'argent est la seule foi
Et en tous temps, il faut payer l'octroi
De l'entrée des villes à l'entrée des autoroutes
Pour le sexe, le logement, la nourriture
Les relations, l'amitié, l'amour, tout se vend, tout coûte
Nous sommes la vente et l'achat, c'est sûr !
Tout paraît toujours nouveau
Mais, je le redis, tout est très ancien
Car le mot est trop malin
Changeant de costume, se faisant beau
Et c'est ainsi
Que l'électromètre de feu ( 1859 - 1906 ) Pierre Curie
Devint l'électromètre dévoyé de la scientologie
Et voilà le brigadier
Trois coups sur le plancher
D'un théâtre universel sans cesse renouvelé
L'on nous y joue
L'on nous y a joué
L'on nous y jouera
Et c'est toujours à guichets fermés
Comme encore en Inde, à Bollywood
Institution que personne ne boude
Ce pays où
Presque tout le monde adore être photographié
Ce pays où
Presque tout le monde adore être filmé
Ce qui tend d'ailleurs à se mondialiser
Avec les selfies, cet exemple à méditer
Le virus de la mode est connecté !
Et en vérité
Tout ce qui apparaît comme une nouveauté
Semble très vite de toute éternité
Quand le passé est effacé et donc oublié
Ainsi
Fin de l'année 1965
En France, ce fut le suffrage universel
Une première pour une élection présidentielle
Le peuple était appelé à voter
Pour élire la meilleure campagne de publicité
Par tout candidat, la propagande capitaliste était représentée
Quand la dictature se fait faussement plus docile
Elle est en fait souvent, de ce fait, moins imbécile
Tout individu y participant
Tout individu s'y reniant
En 1965
Télévision du capital pour la propagande
De nos jours
Propagande pour la télévision du capital
De la haine, du mépris, de la méfiance, de l'ostracisme
Toujours traduit du fascisme
Comme Ebola
Sierra Leone, Guinée, Liberia
Les yeux, le nez, la bouche, c'est encore là
Beau symbolisme que voilà !
Et cela amène à parler de l'espérance de vie
Qui du simple au double, varie
Selon les régions, selon les pays
En fonction surtout du niveau de vie
Angola : 38,2 ans
Zambie : 38,63 ans
Lesotho : 40, 38 ans
Monaco : 89,57 ans
Mais en France, aussi
Selon les classes sociales, et oui
6 ans de plus, au moins, pour un cadre
Que pour un ouvrier
Même si personne n'est à l'abri
De telle ou telle maladie
Toujours l'inhibition de l'action
Mais grande pauvreté et moins de protection
Certes
Pour tel ou tel président
Car c'est une vie de dément
Le pouvoir est si triste finalement
Feu Pompidou et son cancer du sang
Dès 1981, le cancer de la prostate pour feu Mitterrand
Cancer qui fut caché pendant très longtemps
14 ans de pouvoir, 14 ans de cancer
Comme si le pouvoir était un cancer
Chirac et son accident vasculaire cérébral
Sarkozy et son malaise vagal
Le pouvoir est un cancer
Qui est le cancer du pouvoir !
Tout pouvoir est maudit
Tout pouvoir avilit
Tout pouvoir salit
C'est là la pire de toutes les maladies
Avec des métastases qui font des petits
Pour une reproduction de la tyrannie
Comme une formule mathématique
Adjacente à une réalité physique
Telle la suite de feu ( 1175 - 1250 ) Leonardo Fibonacci
1/2/3/5/8/13/21/34/55 et ce jusqu'au fini infini
La forme mathématique
Chou, nautile, cerveau, spirale galaxie
Octave, quinte, quarte, rapports musicaux
Tous les nombres sont si beaux
Mais aussi beaucoup d'animaux
Peuvent percevoir les nombres, ils ne sont pas idiots
Et les mathématiques ne sont pas toujours utilisables
Car elles ne sont plus alors valables
Pour le long terme, en météorologie
En économie, ( Bourse ) en biologie
Des relations et des concepts
Du concept de la relation
Voilà où tout est à faire
Pour de la création libertaire
Pour de la création révolutionnaire
Le monde depuis quelques millénaires
Ayant été confisqué par les réactionnaires
Pour de vrais rapports humains sans aucune autorité
Et enfin, vraiment, la liberté, l'égalité, la fraternité
Pour un monde nouveau, TOUT doit se transformer
Avec de ce fait, une mutation intégrale des mentalités !
 
 

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 
 
 
 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 23.01.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Condominium, totalitarisme du capital - Patrice Faubert (Politics & Society)
Silent Mood - Inge Hornisch (Love & Romance)