Patrice Faubert

Phénoménologie de phénoménologie

Ainsi
Pour la plupart des réactionnaires
De gauche, de droite, de tout ce qui peut se faire
Je suis un bipolaire
Puisque je critique tout
Je suis donc un fou !
Un peu, comme il n'y a pas si longtemps
Le fameux art dégénéré, pour les nazis, c'était dément
Ce monde est si formidable
Que le conspuer est donc abominable
Mais encore une fois
En paraphysique, le non-dit est roi
Peu me chaut de ce que l'on médit de moi
Car en rien, je n'ai la foi
Dire, écrire ce que je peux, voilà ma loi
Et si cela déplaît à tous les fascistes
Les autoritaires, les doctrinaires, et aussi aux gauchistes
Et bien, tant mieux
C'est tout ce que je veux !
Je n'ai rien à défendre
Je n'ai rien à prétendre
Une autre écriture, je ne fais qu'entreprendre
Le monde est si bien
Que le trouver moche, c'est bête et malsain !
Alors, les films de feu ( 1896-1967 ) Julien Duvivier
A la fin ( Chair de poule, 1963 ) tout le monde est tué
Tout ceci serait donc malsain
Pour les crétines et les crétins
Toujours cette extrême droite si puante
A la morale hypocrite et tonitruante
Cette vermine déteint partout, elle est gluante
Et pourtant
3 milliards de bases chimique
Dans chaque individu, pas de polémique
Qui est le produit du changement climatique
Du Sahelanthropus Tchadensis, Toumaï
7 millions d'années, peut-être bipède, aïe, aïe
D'une région l'autre, vaille que vaille
Il est vrai que l'origine unique, d'Afrique
Cela est très biblique !
De l'ancêtre commun singe homme
A l'homme d'aujourd'hui, le même linge
L'évolution est amorale, sans amour ni haine
Comme le FOXP2, l'un des gènes du langage, et la bipédie
Tout simplement, pour économiser de l'énergie !
Et finalement
Ce qui est assez étonnant
Vu que personne ne s'entend
C'est qu'il n'y ait pas plus de guerre civile
Pas de la guerre civile, mais des guerres civiles
Entre camps opposés
Mais aussi entre camps faussement opposés
Fascistes de toutes sortes
Contres gauchistes de toutes sortes
Gauchistes de toutes sortes
Contre anarchistes de toutes sortes
Anarchistes et gauchistes
Contre fascistes et staliniens de toutes sortes
Catholiques intégristes
Contre musulmans de toutes sortes
Gauchistes contre gauchistes
Fascistes contre fascistes
Anarchistes contre anarchistes
Démocrates contre démocrates
Libéraux contre libéraux
Religions contre religions
Tout le monde contre tout le monde
La vérité est bipolaire
La vérité, elle exagère !
Les propriétaires du monde
Une petite minorité qui sait se protéger
Ils ont des larbins, ils ont des policiers
Beaucoup de gens rêvent de leur ressembler
Pour une façon de vivre, imposer
Car la façon de vivre
C'est cela la politique
Elle est imposée par une petite clique
A une majorité, c'est tragique
Cela n'est même pas démocratique
Pas plus qu'en RDA, autrefois, car pour le naturisme, la contraception
Les jardins d'enfants, les crèches, il y avait des subventions
Contrairement à la RFA, plus puritaine et pudique
Les avantages de la collectivisation
Ne le sont plus, quand c'est un camp de concentration
Le capital sait être ironique !
40 millions de chrétiens en Ethiopie
Comme tant, dans d'autres pays
Ailleurs c'est d'autres religions
Ailleurs ce sont d'autres obligations
Jeûne, ascèse, punition
Pratique monastique, privation, mortification
Les plus efficaces des neuroleptiques
Pour les soumissions paralytiques
Pas besoin d'être feu ( 1928-2014 ) Alexandre Grothendieck
Mort à Saint-Lizier où j'ai habité, singulier, ce mec
Mathématicien de la géométrie algébrique
Pour en faire le calcul
Dans cette arithmétique, personne n'est nul
Nul, encore un mot de la domination
Doué, encore un mot de la domination
Le langage n'est pas neutre
Pour l'accepter, il ne faut pas être pleutre
Le langage de la domination
Est le langage de la séparation
Une énergie accumulée au fil du temps
Egrégore de dominantes et de dominants
Toi, moi, eux, elles, lui, c'est terrifiant
Face à cela
Kung-fu psychique, voilà
Pas besoin de l'école quasi militaire
Comme en Chine, à la discipline de fer
Le Kung-fu psychique est révolutionnaire !
Voilà un art martial qui serait exemplaire
Purement psychique, pacifique, il devrait plaire
Pour cela, ni chef, ni gourou, ni élève, ni disciple, ni leader
Pour ouvrir enfin la porte de l'imaginaire !
Le fait de savoir quelque chose
Que l'autre ne sait pas
Ou de savoir faire ou de ne pas savoir faire
Ne devrait conférer aucune supériorité
Car l'autre soi-même, sait forcément faire
Des choses que nous ne savons pas faire !
Et pourtant
Les médecins, les spécialistes, les professeurs
Les savants, les artistes, les instituteurs
Les écrivains, les patrons, les ingénieurs
Les magistrats, les sportifs, les prétendus décideurs
Ces piliers du capital
Que nous mettons sur un piédestal
De la conformiste réussite sociale
Comme indice de supériorité
Alors que cela n'est qu'un indice de compétitivité
Et surtout un indicateur d'adaptabilité
Phénoménologie de la réussite
Réussite de la phénoménologie !
Rien n'est ni supérieur
Rien n'est ni inférieur
Ni mauvais, ni meilleur
Il n'y a qu'une interprétation morale des phénomènes naturels
Les choses se contentent d'être, ni laides, ni belles
Comme ( 2X10 puissance 17 )
200 millions de milliards de tonnes de météorites
De quelques mètres à quelques kilomètres, en rite
Qui pendant au moins cent millions d'années
S'écrasèrent sur la Terre, il y a 3, 9 milliards d'années
Ce qui favorisa les briques de la vie
Grâce, à cause, malgré, c'est surprenant, la chimie
Comme les 30.000 litres d'urine
Que par vie, chaque être humain, dégouline
Urine rapide, urine timide
Des millions de gens dans le monde boivent leur urine
Car c'est du potassium, du phosphate, de l'azote
Comme la résistance aux antibiotiques, qui trotte
Les bactéries s'adaptent, elles deviennent critiques
Mais feu ( 1881-1955 ) Alexander Fleming, le disait déjà
Penicillium notatum ( 1928 ) le père de l'antibiotique
Il avait, de fait, prévu cela
Plus que son prix Nobel de 1945 qui le couronna !
Et donc, malgré les antibiotiques
Qui de 1945 à 1975 furent si patriotiques
Mais, utilisés à tort et à travers
Sur animaux humains et non humains, c'est pas cher
25000 décès en Europe, de nos jours, pour des humains
23000 décès aux Etats-Unis, de nos jours, pour des humains
L'antibiotique se meurt
L'antibiotique n'est pas supérieur
40 milliards de chiffre d'affaires
Alors que rien ne vaut le système immunitaire !
Phénoménologie du capital
Capital de la phénoménologie
Le capital est une bactérie
Qui se reproduit à l'infini
A toutes les attaques, à toutes les maladies
Le capital s'adapte, se transforme, se modifie
Mais le capital est aussi, son véritable seul ennemi !


Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien (  http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 19.11.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Experimental" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Stéréotypie des idéologies dominantes - Patrice Faubert (Politics & Society)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)