Nadège Ango-Obiang

Le Tamis

 

11- Le Tamis


Oyane, est un nom très connu chez les Fang, dans le Nord du Gabon. C’est un nom qu’on attribut aux filles. C’est le nom que Mengue donna à sa petite fille à peine sortit de son ventre, avant d’expirer, au milieu de la forêt dense de Messang. Le bébé vécu ainsi quelques jours, attaché par le cordon ombilical au cadavre de sa mère en putréfaction. Elle survécut ainsi de très long jours. Un jour, il se mit à pleuvoir, puis de la lumière traversa le ciel et envahit l’espace où l’enfant, en très mauvais état, et la défunte mère se trouvaient.


  • Veux-tu vivre ? Encore ?


Une voix scintillante, comme venu du ciel, se répandit. Le bébé gesticula et son esprit, bien plus adulte, sortit de son corps immature, regardant le ciel. La voix se fit à nouveau entendre.


  • Veux-tu vivre ? Encore ?

  • J’ai été fait pour ça, répondit l’esprit du bébé.

  • Oyane. Alors, soit mon tamis. C’est le souffle de mes esprits qui t’a permis de vivre et de survivre à la putréfaction de ta mère.


L’esprit de l’enfant hocha la tête.


  • J’exploite le temps, reprit la voix du ciel. Je convoite les catastrophes, mes armées se nourrissent de larmes. Les tiennent nous ont plu, mais ton envie de vivre bien encore plus. Soit notre tamis. Tu récolteras les chagrins, les mélangera aux colères, déposera leurs poussières dans les cœurs nobles. Tu seras très belle, Oyane. Mais jamais tu ne dormiras la nuit, dans ton foyer, ce village, ou dans le monde.


Un tamis noir avec des rayures cuivrées se posa près de l’enfant.


  • Je te nourrirais, Oyane. Je te nourrirais des germes, des ferveurs des prières imprudentes dans la nuits des incrédules. Absorbe-les, absorbe leurs maux, guette leurs mots. Qu’ainsi des tornades de malédiction se rengorgent de puissance !


Dans le Nord du Gabon, il est strictement interdit de faire pleurer un enfant dans la nuit.


Il y’ a très longtemps que le tamis d’Oyane est en mouvement.




 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Nadège Ango-Obiang.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 02.08.2008.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Fairy Tales" (Kurzgeschichten)

Weitere Beiträge von Nadège Ango-Obiang

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Sleepless night - Nadège Ango-Obiang (Fantasy)
Pushing It - William Vaudrain (General)