Frédéric Neuville

VISION

Les fourmis ne baissent pas pavillon
Elles crépitent sans aucune hésitation
Elles ruminent à chaque obstacle
Ceux qui provoque leur itinéraire d’Oracle
Les yeux à l’abandon
Sans vie et sans raison
Elles martèlent le bitume
Dans l’air de nouveau sans rhume
Paris s’éveille à l’heure d’été
Pas de romarin juste de la clarté
Béatitude légère
Pour ses habitants sans air
Les tables rondes se remplissent
Solidarité inconsciente et complice
Ils oublient leurs tourments
En prenant un pastis pour calmant
Les olives n’ont pas la même saveur
Quand on les déguste dans la vapeur
Pourtant cela suffit à leur bonheur
D’imiter un court instant ce tableau enjôleur
Les klaxons remplacent les cigales
Pendant que les cafards se promènent sur la dalle
Les rêveurs prennent le soleil
Oubliant les alentours trop matériel
Brut, sans sommeil
Les carrosseries neuves ou vieilles
Laisse peu de place au vélo
Carte postale idéale pour écolo
Paname capitale du monde
S’ennuie de ce rythme en trombe
Ils veulent un peu de calme
Oublié ces amoncellements de trames
Visite guidée d’un observateur avisé
Parigot préférant l’Aligot au Pavé
Se souciant plus de l’odeur de l’océan
Que des Grecs frites ruisselant
Difficile travail d’équilibriste
De suivre la meilleure piste
Celle d’être en accord avec le décor
Rester dans un univers sans torts
Paris reste une ville de nuit
Ses lumières ravivent le jour sans vraie vie
Le Pont Neuf n’a pas la même saveur
Lorsqu’il est martelé de projecteurs
La ville découvre sa personnalité
Quand l’obscurité devient son allié
Fusion éphémère de l’ombre et de la lumière
Fierté bien placée pour ce moment d’éternité
Qui n’arrivera jamais à me faire oublier
Que
la Bretagne reste la vérité

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Frédéric Neuville.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 06.11.2006.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"General" (Kurzgeschichten)

Weitere Beiträge von Frédéric Neuville

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Pushing It - William Vaudrain (General)
A Long, Dry Season - William Vaudrain (Life)