Patrice Faubert

Du rififi dans le rififi

Du rififi
Dans la réalité
Du rififi
Dans la fiction
Des tas de cas
Un très connu, voilà
Feu ( 1872 - 1963 ) le commissaire de police
Marcel Guillaume, réputé de malice
Principal inspirant du fictif commissaire Jules Maigret
Mais peu de rififi dans les faits
Du rififi
Dans les amours
Du rififi
Dans les amitiés
Au tout ex
Et pas forcément du sexe
Du rififi
Des individus
Des sociétés
Du rififi
Dans la pauvre Syrie
Avec là, des casques blancs
Syriens, si solidaires, si émouvants
Pour secourir lors des bombardements
L'aviation russe au tout terrorisant
Corps déchiquetés
Corps démembrés
Au hasard du tout bombardé
Des familles ravagées
Les pays arabes les laissant tomber
Dans une Syrie Bacharisée et exterminée
Donc
Des casques bleus de l'ex-Yougoslavie
Aux casques blancs de la Syrie
Dans un monde de toute cruauté
Passant maintenant pour de la bonté
La cruauté est acclamée
La bonté est moquée
Toute une mondiale complicité !
Il faudrait
Une pluri-identité
Il faudrait
Une multi-identité
Car c'est
Cela serait, sera, cela, l'identité
De la biorégion, terme datant de 1975
Biovillage, biocanton
Bioville, biopays, biomonde, bionation
Comme une nouvelle topophilie
En 1957, feu ( 1884 - 1962 ) Gaston Bachelard, en sut la régie
Une topophilie
Qui emprunte, là encore, à l'anarchie
Mais
Chacun, chacune
Ne pouvant voir que midi à sa porte
Toutes les atrocités, ainsi, peuvent se perpétuer
Vite, le slogan
Tout va très bien madame la marquise
Pour que toujours, toute tyrannie, on l'élise
Du rififi
L'ignorance en fait le lit
Du rififi
La seule connaissance de ce qui nous régit
Comme son ultime défi
Du rififi
Iran, Israël, USA
Hier, demain, les revoilà
De l'alliance stratégique, mais temporaire
Puis, la guerre, rien à faire !
Avec le Liban
Du faux-semblant
D'anciens partenaires
Tout aussi réactionnaires
Services secrets, du service action, des services spéciaux
Contre
Services secrets, du service action, des services spéciaux
D'une tyrannie l'autre
D'une domination l'autre
D'un despotisme l'autre
Tortures contre tortures
C'est fou ce que tout peuple endure
Massacres contre massacres
Horreurs indicibles
Contre horreurs inflexibles
Théocratie laïque
théocratie religieuse
Divers fascismes s'affrontant
Parfois, se disant démocrates, c'est hilarant
Il faut, faudra, faudrait
Pour sauver l'espèce humaine
Une pluri-identité
Donc, une identité libertaire
Seule la paix est vraiment révolutionnaire
Sinon
C'est toujours et encore le 18 Brumaire
L'an VIII, bonapartisme et fascisme
Sans être, du tout, visionnaire
France, 13 régions au lieu de 22 régions, ô régionalisme du nationalisme
Mais, la vie, encore, se démène
En France, ainsi
Et sans doute, dans d'autres pays
321 collectifs de lutte
Du fièrement debout sur la butte
Des ZAD diverses et variées
Contre les autoroutes, TGV, fermes géantes, entrepôts
Contre les jeux olynfrics, et le tout idiot
Par la plume, surtout, ou la manifestation, pour moi
Par la grève, le blocage, pour toi
Mourir debout
Ou
Vivre à genoux
Certes, il vaut mieux
Si on le peut
Ne pas mourir, et de toute révolte, en jouir !
 
Patrice Faubert ( 2021 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur ( http://www.hiway-glk.fr / )
 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 03.04.2021.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Puésie, peuésie, pouésie - Patrice Faubert (Experimental)
Love - Christina Dittwald (Emotions)