Patrice Faubert

La vérité sur la vérité

Chaque quidam
Homme, dame
Alors que partout
L'information se diffuse
Et que dans chaque cerveau, elle infuse
Vraie information ou désinformation, mais, comme incluse
En restant toujours quelque chose, le capital ruse
Faisant ainsi, avec chaque signifiant, mumuse
Ne comprenant
Ne retenant
Ne répétant
Que ce qui le conforte
Pour l'ouvrir comme une porte
Toute une cuirasse caractérielle
Qui lui donne tout son sel
Tout le reste
Passe au travers
Tout ce qui nous déstabilise
C'est comme non existant, qu'on se le dise
Comme une langue étrangère
Une simple passagère temporaire
Chaque classe sociale
Codée, engrammée, conditionnée, programmée
Pour la machine du capital, la faire tourner
Et du PDG à l'ouvrier
L'être humain machine
La machine être humain
Dans les films de SF, les machines perdent souvent
Mais dans notre espace-temps de temporalité
Même depuis la première machine à imprimer
La machine a su s'imposer
En vérité, déjà, la machine a su triompher !
Donc, 1377, en Asie, le premier livre imprimé
Après la xylographie chinoise, c'est prouvé
Avant les Gutenberg, Fust, Schoeffer, premiers imprimeurs
Vers 1454, le monde, ainsi, changeait d'heure
Et en 50 ans, après la mort de Gutenberg
Du livre typographié, c'est l'ère
Vingt millions de livres ont été imprimés en Europe
La machine peut conditionner nos comportements
La machine
Nous vit par procuration, c'est navrant
Partout
Elle nous affiche
De nous, elle se fiche
Partout
Elle nous niche
Nous en sommes les fiches
Des codes numérisés, bientôt quantifiés, qui nous défrichent
Et à propos
Du courant anti-industriel
De la curiosité, la critique du réel
Feu ( 1947 - 2010 ) Jaime Semprun, en fit la part belle
On peut le voir faire l'acteur
Mais, depuis, se sont écoulées tant d'heures
C'était il y a une cinquantaine d'années
De Philippe Garrel, ( encore sur Arte ), ce film oublié
" Le lit de la vierge "avec aussi
Le fameux acteur maudit, feu ( 1942 - 1999 ) Pierre Clémenti
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Fragmente, morcelle, isole, aliène, divise, sépare, emmêle !
Et puis, les milieux militants
Toutes idéologies, là, se confondant
Pour la plupart, sinon tous, se détestant
Toute une recherche de la dominance
Le discours logique l'appelant, recherche de cohérence
Chaque groupe ou organisation
Rivalité, dénigrement, calomnie, domination
Et au fond
Qui dirait la vérité
La vérité sur la vérité
De tous et de toutes, serait détesté
Moi, le premier
Et de l'extrême gauche du capital à l'extrême droite du capital
Tout est de la propagande pour le régénérer, stratégie banale
Mais
Le capital n'est pas une immutabilité
Sans vraiment prévenir, il peut, à tout moment, s'effondrer
L'effondrement devra d'une façon autonome, s'organiser
Sinon, de la frontière, du laissez-passer, de l'identité
Tout devenant, une cité, un quartier
Sinon, de l'émeute, du pillage, exactions et viols, bandes organisées
Et peut-être, tout vite, répété
Déjà
Tout rapport dit humain, peut fatiguer
Car tout le monde, d'une façon l'autre, veut dominer
Toute une rééducation
Pour déconstruire toute domination
Sinon, de la sempiternelle répétition
Comme pour la guerre d'Irlande
1968 -1998 ( et avant ) trois mille mortes et morts, en offrande
Nous sommes les réflexes conditionnés du capital
Nous sommes les jouets et les sujets du capital
Chaque être humain en est sa larme
Chaque être humain en est son arme
Mais, partout, des gens se révoltent, sont indignés
Un nouveau départ qui semble s'annoncer
Pas le choix, ou alors, au tout crevé !
 
Patrice Faubert ( 2019 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway index "
 
 
 
 
 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 03.11.2019.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

L'embauche - Patrice Faubert (Satire)
Poppies - Inge Offermann (Thoughts)