Patrice Faubert

Collaborationnisme holiste

Il y a toujours un domaine
Où tout être humain est un catéchumène
Et notre ignorance nous fait dire amen
Et en matérialité se transforme la confidence
Star Trek le fut à la technoscience
Cette série télévisée des années 1960, de science-fiction spéculative
De feu ( 1921-1991 ) le scénariste Gene Roddenberry, série très imaginative
Eut déjà de jeunes fanatiques
Qui devinrent des as de l'informatique
Qui devinrent les rois de la cybernétique
Qui devinrent les rois du tout technologique
Comme ( né en 1928 ) Martin Cooper
Qui imitant Star Trek, inventa le téléphone cellulaire
Comme l'ingénieur Marc Rayman et sa science de la propulsion
Fameux crack de la NASA et de sa navigation
Le microprocesseur ( 1971 ) en découla
Star Trek ou le premier baiser interracial
Et son téléporteur, faute de restrictions budgétaires
Mais c'est surtout , tout le scientisme
Avec son animisme technologique forcené
Heureusement, renaît un néo-luddisme
USS Enterprise de tous les bonheurs
Devient l'Enterprise de tous les malheurs
Et puis, reste la loi de l'inviolabilité
La loi de causalité
La loi d'indétermination
La loi d'indécidabilité
Et de quelques autres
Dont nous sommes forcément les apôtres
Chaque loi
A son niveau d'organisation
Chaque niveau d'organisation
A sa loi
La nature de la physique
Est la physique de la nature
La pomme a sa gravité
Inutile de l'inventer pour exister
Et puis la technologie nous isole
De plus en plus rapidement, la société devient folle !
L'être humain n'y a plus sa place
Et la machine est depuis longtemps, là, qui le remplace
Les machines sont là
Et les gens ne se parlent plus
Les machines sont là
Et les gens ne se regardent plus
Les machines sont là
Et les gens ne s'écoutent plus
Ou ce sont les jouets des machines
A la radio, à la télévision, au cinéma
Une hypnose de masse qui raffine
Des êtres humains étudiés comme des rats
Acteurs, actrices
Présentateurs, présentatrices
Animateurs, animatrices
Cinéastes et documentaristes
De la technoscience sont les machinistes !
Marionnettes et marionnettistes
Flux et reflux, pour ou contre
Toutes et tous, nous en profitons largement
C'est bien là, le paradoxe dément
Voulons-nous nous en passer ?
Pouvons-nous nous en passer ?
Finalement, le seul vrai nouveau luddite
Est ( né en 1942 ) Theodore Kaczynski, partisan de la dynamite
Contre le tout technologique
Cohérent avec lui-même, malgré son étiquette fanatique
L'inconscient ne rate jamais sa cible
Sa justesse de tir nous est indicible
Et nous trouvons l'histoire pénible
Histoire de l'inconscient
L'inconscient de l'histoire
Petites ou grandes, visibles ou invisibles
C'est le cri de l'avion
130 décibels
C'est le cri du cochon
115 décibels
Et tous les cris muets
Des réprouvés, des rejetés, des indigents, des freluquets
Histoire du cri
Le cri de l'histoire
Tous les cris spectaculaires
Pour anesthésier la conscience populaire
Tous les cris
Sont collaborationnistes
Dans l'économie de la vie
Tout le monde y apporte son écot
Sa petite pierre, il faut sauver sa peau !
La vie de l'économie
N'est et ne peut-être que l'économie de la vie
Il faut y boire
Il faut y manger
Il faut se loger
Il faut y participer
Nous sommes
Les 265 câbles sous-marins
Internet, téléphonie, tous nos cris
99 pour cent sous l'eau, un défi
Un peu de tout, et beaucoup de rien
Comme la bouffe
Qui est toujours plus ou moins industrielle
Aucun goût ou alors une saveur artificielle
Nous allons devenir
Des humains extrêmophiles
Le sulfure d'oxygène est notre avenir
Et bientôt, plus de plancton, plus de Krill
Même des millions et des millions de tonnes
Sont évanescentes, quand l'humanité déconne !
Et pourtant, rien qu'un banc
De Krill, c'est deux millions de tonnes
Sur une surface de 450 km2
Et qu'il y a 150 millions d'années
Que sont déjà là, les diatomées
Ce qui nous permet de respirer
De l'oxygène de la planète Terre, c'est la moitié
Souvent, nous citons des gens connus, cela fait bien
Pour donner de l'importance, à ce que nous pensons
Comme le disait truc machin
Cela ne vaut rien, sinon
Ce qui en dit long
Sur nos soumissions à l'autorité
De nos vedettes intellectualisées certifiées
Mais s'opposer à toute forme d'autorité
En étant autoritaire, est encore de l'autorité
Et de ce fait, beaucoup de libertaires
Sont encore et toujours des autoritaires
Moi, toi, eux, elles, lui
L'autorité dort toujours dans le même lit
Comme le disait truc machin
Quelqu'un de connu, cela fait bien
Sinon, cela ne vaut rien
De toutes façons
Personne ne connaît personne
Pas plus les gens connus
Que les gens inconnus
Toute vie humaine est une énigme
Que ne peut attraper aucun chasseur de primes
Tout individu est indéfinissable
Entre nos doigts, c'est du sable
Comme toute célébrité ou notabilité
Est forcément une autorité
Sans cesse nous les citons
Sans cesse nous nous en gargarisons
Il y en a
Pour les anarchistes
Il y en a
Pour les fascistes
Il y en a
Pour les gauchistes
Il y en a
Pour les capitalistes
Il y en a
Pour moi, pour elles, pour eux, pour lui
Tout collabore à tout
A toutes les époques, de toutes les façons
Même les folles et les fous
Au poison du capital, tout est collaboration
Car c'est le capital du poison
Collaboration artistique, collaboration technologique
Collaboration sportive, collaboration scientifique
Et donc de la collaboration économique
Moi, toi, eux, elles, lui
Quoi que l'on fasse
Le capital nous trace !
Nous sommes son tissu
Nous le nourrissons à notre insu
C'est un cerveau
Dont nous sommes les neurones
Avec ou contre, balpeau
C'est toujours la foire du trône
Il faut s'intéresser
A ce que sont les gens
Pas à ce qu'ils font
Or nous nous intéressons
A ce que les gens font
Pas à ce qu'ils sont !
 
Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 08.12.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

La jalousie - Patrice Faubert (Philosophical)
It is love... - Jutta Knubel (Love & Romance)