Patrice Faubert

Paraphysique de la folie

J'avais mis
Dans un placard
Qui ne sort que la nuit
Ma démesure et ma folie
Jamais personne ne le sut
Et pourtant, ainsi, il en fut
Des heures et des heures
Sous le soleil
Un anxiolytique qui n'a pas son pareil
Cela n'est pas tant pour bronzer
Mais surtout pour ne pas déprimer
Jamais
Nous ne cessons
De jeter nos troubles sur les autres
Jamais
Nous ne cessons
De transmettre nos ignorances aux autres
Jamais
Nous ne cessons d'agir
Comme des chiens de garde
Jamais
Nous ne cessons d'obéir
A notre société
Qui est une entreprise de brutalité institutionnalisée
Un coup c'est toi
Un coup c'est moi
De l'inhumanité, nous subissons la loi
La société est la folie
L'autre c'est l'ennemi
Personne ne se voit
Personne ne s'écoute
Folie de la religion
Religion de la folie
Folie de l'idéologie
L'idéologie de la folie
Souffrance de la folie
Folie de la souffrance
Ii y a
La folie technologique
Il y a
La folie scientifique
Il y a
La folie artistique
Il y a
La folie sportive
Et la plus répugnante
De toutes les folies
La folie politique
Qui est politique de la folie
Une folie qui jamais ne rit
La folie n'est plus assez folle
Pour se débarrasser de toute politique, cette colle
La folie de toute tradition
Tradition de toute folie
La censure de la folie
Qui est folie de la censure
Mais la folie est honnête
Sa vérité elle respecte
Tu vis dans ton coin
Dans ta cellule, avec ta folie
Je vis dans mon coin
Dans ma cellule, avec ma folie
La folie d'avoir raison
Qui n'est que raison de la folie
Nous ne savons plus rire
Nous ne savons plus lire
Nous ne savons plus dire
Nous ne savons plus écrire
Nous nous faisons peur
Nous nous faisons horreur
La folie
N'est plus clinique
La folie
Fait de la politique
De tous temps, elle fut sadique
Qui avec les iniquités, fornique
Et dorénavant, toute vie
Sera un voyage à travers la folie
Comme feu ( 1923 - 2001 ) Mary Barnes, avec sa schizophrénie
Nous le savons
Et aussi, nos regards s'évitent
Nous nous évitons
Car toutes nos folies militent
Dans un monde sans folie
Tout serait partagé, tout serait gratuit
Boire, manger, copuler, réfléchir, s'amuser
Le jour et la nuit
Enfin, une autre mentalité pour être l'éternité
Quand l'obsolescence de l'idée
N'est que l'idée de l'obsolescence
Les mots nous détournent
Les mots nous retournent
Les mots nous kidnappent
Les mots nous attrapent
Les mots sont des matraques
Les mots sont patraques
Tant et tant de mots
Tant et tant de dessins
Tant et tant de peintures
Tant et tant de gravures
Tant et tant de films
Tant et tant de livres
Tant et tant de tant et tant
Pour ne jamais se comprendre
Pour ne jamais s'entendre
La folie de tant et tant
Tant et tant de la folie
Je ne suis
Que du soleil transformé
Tu n'es
Que du soleil transformé
L'ichnologie de toute forme de vie
Nous sommes le même corps
Nous sommes le même esprit
Les manifestations de sa folie
Et tous les jours, nous naissons
Et tous les jours, nous mourons
Nous devrions, du moins !
Je le dis, sans esprit chafouin
Tout discours est disert
Et au dessert, c'est toujours la guerre
La générosité
D'une ponctualité exemplaire
Pour l'autre, son temps respecté
Est de nos jours, ringarde et retardataire
Il faut rabattre sa coulpe
Être à l'heure et tu loupes !
Seulement l'argent est respecté
La folie de l'argent
L'argent de la folie
Personne ne peut y échapper !
La vérité du mensonge
Est le mensonge de la vérité
Toute opinion séparée
D'un contexte globalisé
Est pathologique et phobique
De ce point de vue
Et si vous m'avez bien lu
Toute critique
Qui est comme une musique
Est islamophobe, gauchistophobe
Fascistophobe, libéralophobe
Anarchistophobe, naziphobe
Capitalistophobe, écolophobe
La folie des étiquettes
Les étiquettes de la folie
Pour une seule et même folie
De fausses différences, un même pipi !
Notre érudition dans la violence
Tous les jours, nous pratiquons cette démence
Moi, toi, eux, elles, lui
La folie de la violence
Est violence de la folie
Folles et fous qui s'envient
Dans la folie peuvent se promener
La planète Terre est un asile d'aliénés !
L'amour y est en camisole
L'amitié y est une parabole
Toute autorité est une folie
La folie de toute autorité
Tout pouvoir est une folie
La folie de tout pouvoir
L'autorité du détachement
N'est pas le détachement de l'autorité
Le pouvoir du détachement
N'est pas le détachement du pouvoir
La folie de l'information
L'information de la folie
Propagande de la folie
Folie de la propagande
De ce qui est la même chose
De ce qui est la même prose
Célébrité de la folie
Folie de la célébrité
Car pas de paix sans guerre
Car pas de richesse sans pauvreté
Car pas de police sans criminalité
Car pas de révolutionnaires sans réactionnaires
La génétique de la folie
N'est que la folie de la génétique
Même la folie clinique
N'est jamais génétique
Elle est toujours un regard politique
Un codex déontologique
Se conformer, se normer
Pour ne pas se faire remarquer
Mais la folie est une souffrance
La souffrance de la folie
Et moi, c'est toi, c'est elle
Et toi, c'est moi, c'est elle
Moi, toi, lui, eux et elles
Mais dans la folie
Aucun rescapé
Que des macchabées
Tout pourrait être différent
Aucune propriété, tout partagé, un plaisir permanent
Mais dans la folie
Aucun rescapé
Que des macchabées

Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 23.10.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Planète Terre - Patrice Faubert (Thoughts)
Growth - Inge Hornisch (General)