Patrice Faubert

Chair à canon, chair à entreprise

L'école du monde
Le monde de l'école
En France
Dix pour cent des élèves sont harcelés
Humiliés, insultés, moqués, rackettés
Parfois, pour cela, des suicidés
Donc, 1.200.000 élèves, c'est dingue
Mais du capital, ce sont les fringues
De la fille jugée trop grosse
Au jeune homme homosexuel
Les victimes des idées fausses
Toute une compétition poubelle
Mais aussi et surtout
Le fascisme libéral de l'enseignement
Mais aussi et surtout
L'enseignement du fascisme libéral
Dès le berceau, le conditionnement du capital
Tout cela s'apprend  chez soi ou à l'école, pas étonnant
Pas le droit d'être différente ou différent
La culture bourgeoise, des parents aux enfants
La plupart des agressions
Se faisant dans le cadre d'un groupe
Le fascisme aime les troupes
Le camp de la future réaction
Mais bourgeoise ou populaire
C'est l'école de la soumission, il faut se taire
Et les écoles expérimentales sont trop minoritaires
Juste apprendre, ce qui au capital, sert
Et le reste est comme une façon de faire !
Toute tyrannie
Et particulièrement aujourd'hui
Doit organiser la soumission
Doit organiser la division
L'organisation de la soumission
La soumission de l'organisation
L'école
Fabrique aussi des classes sociales
Selon les besoins du capital
Entretenir les préjugés, les clichés
Ceux et celles qui viennent des cités
Pour cette population
Apprendre à obéir
Ceux et celles qui viennent des classes favorisées
Pour cette population
Apprendre à commander
Il y a une hiérarchie à maîtriser
Dès la naissance
Dans tous les pays, pas seulement en France
Les rôles sont distribués
Le casting est bien étudié
Le metteur en scène c'est le capital
Quelques vedettes, beaucoup de figuration, c'est fatal !
Finalement
Mieux vaut être aidé par le Capucin ( Cebus albifrons ) à front blanc
Comme l'enfant sauvage  ( née vers 1950 ) Marina Chapman
Tout a été vérifié, la vérité en est fan
Mais elle savait déjà parler
Car à cinq ans, elle fut enlevée
Par des bandits, puis abandonnée, dans la jungle colombienne
Pendant 5 ans, avec des singes, jusqu'à ce qu'un couple vienne
Car aucun Capucin ne l'agressa
Au contraire, le Capucin, l'aida
Le singe avec des poils plus empathique
Le singe nu ( moi, toi, lui, elle ) plus antipathique
Mais ne parlons plus des enfants sauvages
De toutes façons, le capital est le seul vrai sauvage
Et puis tout change très vite
Les coutumes, les traditions, les rites
Chaque siècle et ses mythes
Baignoires communes d'autrefois
Femmes, hommes, enfants, ma foi
Mais l'église fera du bain
Un lieu privé, le nu considéré comme vilain
Chaque pays, chaque région, chaque époque
Tout le monde eut et à son toc
Au seizième siècle, les enfants emmaillotés
Tous les enfants robés
Vraiment, de tout, il faut se méfier, de tout, il faut se détacher !
Göbekli Tepe
Catal Höyük
Moyen-Orient , la Turquie
Toute une pré-sédentarisation, c'est ainsi
Domestication des animaux, outils en pierre
Mais aussi, avec la notion de propriété, les guerres
De 12000 à 10.000 environ avant notre ère
Petit à petit d'autres façons de faire
De la tablette cunéiforme
Aux différentes monnaies qui nous informent
De la culture sumérienne à l'ordinateur
Et les habits neufs de tous les dictateurs
De l'outil de pierre à l'outil numérique
Chaque temps avec sa propre marque de fabrique
Nos têtes en sont les briques
Comme toutes les reptations télévisées
Avec tout un personnel bien domestiqué
Il faut bien s'adapter pour ne pas être licencié
Il faut se noyer dans la normalité
Et pour toute activité cela peut se généraliser
Aucun droit véritable à la différence
Le fascisme libéral est totale intolérance
Sauf justement pour la recherche de dominance
Donc, le bras armé du capital, sa confidence
Médicaments, drogues légales ou illégales
Religions, idéologies, distractions contrôlées, la pharmacie du capital !

Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr"

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 03.10.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Shopping du bashing - Patrice Faubert (Politics & Society)
Apocalypse now - Heino Suess (Sorrow)