Patrice Faubert

Mots au lait, mots à l'alcool

La révolution extérieure
Sans la révolution intérieure
Est une vilaine supercherie
Comme l'idéologie qui habille l'anarchie
Même pas commencée et déjà finie
Les mots nous déguisent
Les mots sont nos bêtises
Très peu sont des cerises
Les mots au lait
Les mots, cela plaît
Les mots à l'alcool
C'est la bagarre, on s'y colle
Les mots pour nous attraper
Les mots pour nous éloigner
Les mots de chaque classe
Les mots qui lassent
Une réunion sur les soucoupes volantes
Du GEPA, groupe d'étude des phénomènes aériens
De la recherche du tout et du rien
Et de ma présence ambivalente
Jeune, je ne sais qui je suis
Et j'entends parler de Krishnamurti
Et de sa formule magique
Qui fait fuir toutes les triques
Seule, une révolution intérieure
Peut engendrer, une révolution extérieure
Je suis un anarchiste
Sans le savoir
Ma politique est de peu d'avoir
Je ne veux pas être politisé
Je veux simplement réfléchir, soupeser
Ni affirmer, ni nier, comprendre, l'avenir du passé
 
Patrice Faubert ( 1971 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 02.07.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Philosophical" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Du sectarisme, des sectes, des clans - Patrice Faubert (Politics & Society)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)
Chinese Garden - Inge Hornisch (General)