Patrice Faubert

Simplexité de simplexification

" Plusieurs études démontrent la toxicité importante des gaz lacrymogènes dans une pièce confinée. Plusieurs études ont rapporté des décès dus à ces gaz. Ainsi, lorsqu'une personne reçoit des bombes à gaz lacrymogène à l'intérieur de son domicile et qu'elle n'arrive pas à sortir à l'extérieur ( cas des personnes âgées et des bébés ) elle risque de perdre la vie assez rapidement. Ces gaz sont aussi de puissants irritants pour les muqueuses et les voies respiratoires. De plus, ces gaz peuvent provoquer des effets mutagènes, tératogènes, nécrosants. "

Danger-Sante.org
 
310 millions d'armes
Pour l'Amérique c'est une came
Américains et américaines en raffolent
Dans la législation du pays, comme une colle
Pour femmes, hommes, enfants, mentalité folle
Donc, une arme, au moins, par personne
C'est à chaque porte que la bêtise sonne
Et cela n'est pas étonnant
Si ainsi tous les ans
50.000 personnes dont des milliers de jeunes
D'ailleurs, personne ne s'en étonne
Meurent sous les balles, des fusillades, des accidents
42 fois plus, c'est la probabilité, pourtant
Qu'une arme se retourne contre sa famille
Que contre un voleur, quand l'absurdité brille
C'est aussi l'open carry, complètement dément
L'arme portée à la ceinture
Aux USA, l'on joue aux durs
Dans les magasins aussi, cela est autorisé
Alors qu'y est interdite la crème glacée
Bref, s'armer est même recommandé
Il y a aussi des livres pour enfants
Et ainsi, à aimer les armes, on leur apprend
Ils sont entraînés au tir par leurs parents !
Mais
Cela génère un tel chiffre d'affaires
Dans cette Amérique si réactionnaire
7 milliards de dollars par an
Tout un marché pour parents et enfants
Et les armes plutôt que les supprimer
Des écoles où tout y est blindé
Où parfois, les professeurs sont armés
Toute une infrastructure blindée
Le mal par le mal
Avec le lobbying des armes, c'est fatal !
Et après
L'on fait un mauvais procès
Pour du verre brisé, dans des manifestations
En France, où souffle, enfin, le vent de la contestation
Avec toute la violence policière, interpellations, arrestations, mutilations
Oui
TOUT doit disparaître
Car TOUT nourrit ce monde
Il faut l'envoyer paître
Car TOUT y est immonde
Tout le personnel politique
Voilà le vrai  casseur si frénétique
Et tous les partis, tous les syndicats
Toutes les associations
Toutes les organisations
Qui sont la contre-révolution
Mais erreur est toute généralisation
Néanmoins, cela est mon opinion
Le capital c'est bien cela
Le capital, et bien le voilà !
Le 12 mai 2016, une centaine de braves
Investirent les rails, sans faire de rave
Gare de Nantes que la manifestation submergeait
Avec mon drapeau d'anarchie, j'y étais
Mais par les gaz lacrymogènes nous fûmes chassés
Par les baceux nous fûmes délogés
L'important est d'avoir osé résister !
Dans le navire du capital
Le faux bonheur organisé est le vrai seul mal
Toutes les marchandisent s'y valent
Tout y est acheté
Tout y est loué
Tout y est prostitué
Et toute célébrité
Y est forcément en grande complicité
Il faut s'opposer, comme un prodigieux défi
Non plus contre la loi El connerie
Mais contre la loi, pour l'anarchie
Contre toutes lois des bourgeoisies
Et la loi El connerie
Est le paravent d'autres lois conneries
Même si la loi El connerie ne passait pas, par stratégie
D'autres, plus sournoises, passeraient ou passeront, c'est ainsi
Il n' y a de la sorte, qu'une seule solution
C'est une vraie révolution
Et pas
Sous le contrôle des organisations
Et pas
Sous le contrôle des partis et des syndicats
Cela commence à se savoir, voilà
Et leurs services d'ordre sont attaqués
Enfin, la jeunesse peut se radicaliser !
C'est la société spectaculaire marchande techno-industrielle
Qui est violente, hyperviolente, hyperhyperviolente
Qui est démente, hyperdémente, hyperhyperdémente
Pas ceux et celles
Qui toutes les injustices, contestent
Pas ceux et celles
Qui contre toutes les misères, protestent
Et à propos du showbiz
Qui au capital fait des bises
Toute une gravitation autour d'une courtisane
Julie Gayet, avec Hollande, pas en panne
La petite amie de Hollande, c'est un fait
Et les Agnès Varda, Isabelle Giordano, François Pinault
Catherine Deneuve, Jean-Michel Ribes, Marc Lavoine, Anne Hidalgo
Denis Podalydès, Pierre Lescure, Olivier Assayas, Audrey Azoulay
Julien Dray, tant d'autres, et le compte y serait
Au fascisme libéral cela plaît !
Pas esbaudissant
Tout est au service de la propagande du gouvernement
Celui d'un pouvoir, celui du moment
C'est un capital, le mensonge de la propagande
La propagande du mensonge qui jamais ne débande
Et à la télévision, et à la radio, toute une bande
Il s'agit de normaliser et d'endormir les consciences
D'un régime politique l'autre, une évidence
Et un exemple classique
Selon des intérêts économiques
Avant 1941, quand l'Amérique se croyait à l'abri
Trois américains, hommes et femmes, sur dix, c'est peu dit
Souhaitaient une paix séparée avec les nazis
Après l'attaque japonaise, sus aux nazis
De la terreur stalinienne, l'Amérique fit l'apologie
L'URSS n'était plus l'ennemie
Selon les temps de l'économie
Quand commun à d'autres nations est l'ennemi
La propagande est au plus malin
Tout y est étudié, rien n'est plus anodin

" Ils veulent tout de suite tous les objets montrés et abstraitement disponibles, parce qu'ils veulent en faire usage. De ce fait ils en récusent la valeur d'échange, la réalité marchande qui en est le moule, la motivation et la fin dernière, et qui a tout sélectionné. Par le vol et le cadeau, ils retrouvent un usage qui, aussitôt, dément la rationalité oppressive de la marchandise, qui fait apparaître ses relations et sa fabrication même comme arbitraires et non nécessaires . "
 
La planète malade ( Gallimard, 2004 ) Guy Debord

En 2016
On le sait pourtant bien !
Et c'est maintenant
Le monde et ses catastrophes annoncées, c'est cela qui devient attrayant
Comme le Rhône, le plus long fleuve qui se jette dans la mer Méditerranée
Au Sud de Lyon, couloir de chimie, tout y est pollué
Seveso, 15 km, de sites classés
Interdit d'y pêcher à pied
De moins en moins de sardines de Méditerranée
Poissons au PCB ( les polychlorobiphényles ) poissons empoisonnés
Et pour en manger
Sardines du Maroc, dans l'Atlantique, elles sont pêchées
Le capital et sa flexibilité
Le capital et sa simplexité
Simplexification pour mieux exploiter
Des mots compliqués pour mieux manipuler
Et deux millions d'intérimaires en France
Travaux les plus durs, exploitation à outrance
D'une exploitation l'autre, au faux partage, tout y est payant
D'une pollution l'autre, en vrai partage capitaliste, malheureusement
Pour sexer, manger, se vêtir, dormir, pout tout, il faut de l'argent
Tout est une marchandise et donc, tout se loue, tout s'achète, tout se vend
Force de travail, force de séduction, force de réflexion, force de compétition
Ce n'est pas inéluctable malédiction
Contre tout cela, une seule solution, une vraie révolution
Donc, d'une pollution l'autre, de la pérégrination
Et revoici les centrales à charbon
Villages détruits, forêts anéanties
Encore pire que le nucléaire, une tragédie
En Allemagne, il en va ainsi
Pour le soleil, pour le vent, il faut qu'on se magne
En Europe, 53 pour cent de l'énergie
De l'importation de l'Ukraine et de la Russie
Sans aucun vrai partage, au tout gratuit, TOUT est une guerre de l'énergie !
 
 
Patrice Faubert ( 2016 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 15.05.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Paraphysique du despotisme subtil et manifeste - Patrice Faubert (Politics & Society)
Growth - Inge Hornisch (General)