Patrice Faubert

La pensée globale

La pensée réductionniste et locale n ' est jamais holiste ou globale ...
 
" C ' est pour devenir toujours plus identique à lui - même , pour se rapprocher au mieux de la monotonie immobile , que l ' espace libre de la marchandise est désormais à tout instant modifié et reconstruit . "
 
Guy Debord , 1931 - 1994 , ( " La société du spectacle " , 1967 )
 
La retraite à 50 ans avec 9000 euros par mois pour les fonctionnaires de l ' UE a été approuvée ! cette année , 340 fonctionnaires partent à la retraite anticipée à 50 ans avec une pension de 9000 euros par mois ...
Qui est leur bulletin de paie ?
Vous et moi qui travaillons ou avons travaillé pour une pension de misère , alors que les employés / employées aux écritures des lois , se font des cadeaux dorés .
C ' est ainsi , une nouvelle forme de droit de cuissage par l ' argent .
Je lis un intéressant article sur Indymedia Toulouse , " On a toujours l ' âge de déserter " , qui pose subtilement la question de l ' utilité ou non de participer à tout ce qui entretient la société spectaculaire marchande techno - industrielle .
Et qu ' est - ce qui peut entretenir cette société spectaculaire marchande techno - industrielle ? pratiquement tous les actes de notre vie quotidienne ...
Et oui , le moindre acte de la vie courante , ne fait que renforcer cette entité , partout et nulle part à la fois , dont nous sommes tous et toutes les cellules .
Nous devons / devrons devenir des cellules cancéreuses à cette entité spectaculaire marchande techno - industrielle .
A qui va l ' argent de ce que nous achetons ?
A qui profite ou nuit réellement une manifestation ?
A qui profite réellement une grève salariale ?
A qui profite ou nuit nos révoltes , nos cris , nos douleurs , qui au même titre que toutes les soumissions renforcent la société spectaculaire marchande techno - industrielle ?
Et si nous voulons vivre l ' anarchie un jour , il nous faudra comme le pense l ' ethnologue Thierry Sallantin , fuir le navire spectaculaire marchand techno - industriel qui prend l ' eau de toutes parts , et où plus aucune relation humaine n ' est possible ...
 
" Nier : rien de tel pour émanciper l ' esprit .
Mais la négation n ' est féconde que le temps où nous nous évertuons à la conquérir et à nous l ' approprier ; une fois acquise , elle nous emprisonne : une chaîne comme une autre ."
 
E.M. Cioran , 1911 - 1995 , " ( La tentation d ' exister ) " Ed : Gallimard , 1956 )
 
Il nous faudra fonder des communautés libertaires écocentriques et affinitaires , comme des tribus indiennes , de l ' ici et maintenant ...
C ' est l ' affinitaire qui reste le moins évident , car un libertaire n ' est pas forcément affinitaire avec un ou une autre libertaire , au niveau du relationnel . Y ' a qu ' à voir dans les manifestations , et les groupes anarchistes sectaires entre eux , qui ne s ' adressent même pas la parole , pour une couleur de drapeau différente ou une organisation jugée comme rivale ...
Même si , il existe des affinités idéelles , cependant ...
Mais l ' idéel c ' est une chose , le relationnel c ' en est une autre !
Hélas ou heureusement ... qu ' en pensez - vous ?
A propos d ' ethnologie , j ' avais fait la connaissance au début des années 1970 , du futur ethnologue Patrice Godin , lors d ' une vente du mensuel libertaire " Le monde libertaire " ...
Et il m ' avait donné son adresse , que j ' avais notée sur un bout de papier , car nous devions nous retrouver un jour , pour discuter de son départ en Afrique de l ' Ouest , pour y aller étudier un peuple du Mali , les Dogons ...
M ' intéressant à l ' ethnologie et à l ' anthropologie , il m ' avait proposé de partir avec lui ...
Mais peu après , lors d ' une manifestation parisienne sauvage et donc interdite contre le racisme d ' Etat ( déjà ) , où il y avait plus de CRS avec leurs bidules , que de manifestants / manifestantes , je fus interpellé et mis en garde à vue , avec le bureaucrate Alain Geismar ( né en 1939 ) , qui avait entravé Mai 1968 de l ' intérieur , avec feu Michel Foucault ( 1926 - 1984 ) , ( voir le livre de feu Jaime Semprun ( 1947 - 2010 ) , " Précis de récupération " ) , ainsi que feu Claude Mauriac ( 1914 - 1996 ) , et beaucoup d ' autres plus anonymes , comme moi , pour le plus grand nombre ...
Tout ceci semblera bien loin aux jeunes générations , néanmoins , c ' est aussi l ' Histoire ...
 
" Les détenteurs de la " culture " sont des " flics " au service du système dominant . "
 
André Zurowski  ( né en 1961 ) , poète d'Auvergne et Patrice Faubert, puète, ( né en 1951 ) lors d'une discussion téléphonique...
 
Et Geismar fit son numéro , pendant la garde à vue à Beaujon , semant la panique , et nous fîmes un feu de tous les papiers avec des adresses que nous avions sur nous , et du coup , je perdis les coordonnées de Patrice Godin , et comme je ne le revis jamais ... comme quoi , il faudrait tout mémoriser !
Comme quoi , aussi , des manifestations en tous genres , y ' en a eu , et cela a changé quoi ?
rien ou si peu ...
Un pas en avant , dix pas en arrière !
Il faut absolument une révolution psychologique ( voir mon article " La révolution psychologique " ) , car , tout est à l ' envers dans ce monde de la détestation généralisée , après avoir été à un moment , le monde de la détestation restreinte .
Ainsi , le poète , peintre , boxeur , Michael Gordon Peterson dit Charles Charlie Bronson ( né en 1952 au Pays de Galles ) .
Et qui est à ce jour , considéré comme le prisonnier le plus violent de Grande Bretagne , avec à ce jour , 34 années de prison , dont 30 en isolement carcéral .
Ce Peterson qui aurait pu être champion du monde de boxe ( dans sa catégorie ) , avec des gants , s ' il avait pu prendre la filière habituelle des salles de boxe ...
Et qui aurait pu être reconnu comme artiste à part entière , même par les 64 bourgeoisies de la bourgeoisie , s ' il n ' avait pas été braqueur de banque , et montreur de sa force herculéenne dans divers cirques , etc ...
Dans le monde des relations humaines , authentiques , TOUT est à faire , car toute vie devrait être tant dadaïste que lettriste dans son vécue journalier ...
Je vois , dans les manifestations , la séparation en pleine action , des gens qui ne vous disent jamais bonjour , soi disant " libertaires " , ( délit de sale gueule ? ) , les " jeunes " avec les " jeunes " , les " vieux " avec les " vieux " , et cela dans le milieu dit " anarchiste " ...
 
" Nous ne ferons fête que le jour de la révolution sociale , où , enfin heureux et libres , on dansera sur les ruines fumantes de la société capitaliste et gouvernante . Alors en Anarchie ce sera la fête du bonheur ."
 
" La Jacquerie " , 1893 , ( " Placard anarchiste affiché dans le quartier latin ) extrait de la défunte revue " Cette semaine "
 
Dîtes vous bien , disons - nous bien , qu ' il n ' y aura jamais de révolution sociale et libertaire , dans la séparation ...
Le comprenons - nous ?
Le comprenez - vous ?
Mais , me direz - vous , c ' est normal , les jeunes avec les jeunes , ( la nouvelle jeunesse du vieux monde ) , les vieux avec les vieux ( l ' ancienne jeunesse du vieux monde ) , car ils / elles ont des centres d ' intérêt en commun , des choses à se dire , en fonction de leurs expériences de leur propre espace temps socioculturel ... d ' un vécu qui serait propre à leurs âges ...
Stop ! c ' est de la bêtise pure et simple . C ' est encore l ' apprentissage de la séparation des êtres et des choses . Et cela n ' est en fait , que la séparation des apprentissages .
Aucune séparation ne favorise la révolution qui ne peut - être que globale !
Les affinités stirnériennes n ' ont pas forcément de rapport avec les âges de la vie . Les affinités attractives , même sexuelles , peuvent franchir sans aucun passeport , la frontière des âges de la vie , au grand dam des douaniers de la morale .
J ' ai souvent eu des compagnes beaucoup plus âgées que moi , et certaines fois , beaucoup plus jeunes que moi !
Vous voyez , nous voyons , que cela est facile à prouver !
Et au fond , le sectarisme est de l ' ordre de la séparation . La séparation est de l ' ordre du sectarisme .
Ce sont les deux nichons à lait , de la fausse conscience . Et nous avons tous et toutes été allaités par la séparation et le sectarisme , le nichon gauche sectarisme , le nichon droit séparation .
Toute idée arrêtée est au commissariat de police .
 
" Je crierai vengeance - je peux vous dire que je mourrais heureux de la main du bourreau si je savais que je serais vengé . Je veux dire " oeil pour oeil , dent pour dent " , et plus , puisque pour vaincre , il faut que pour chacun de nous , tombent cent de nos ennemis . "
 
Lettre de Bartolomeo Vanzetti ( 1888 - 1927 ) à Alice Blackwell
 
Toute idée arrêtée n ' a plus aucune possibilité d ' évoluer .
Toute idée arrêtée vous regarde de travers .
Toute idée arrêtée sort le révolver .
Toute idée arrêtée s ' est arrêtée ... toute seule .
Toute étiquette est devenue compromettante , même si celle de libertaire reste la plus belle . Et c ' est pourquoi , j ' ai pour ma poésie inconnue , introduit le terme de fumisme , je suis un poète fumiste !
Il faudrait que les anarchistes non encartés / encartées , encartés / encartées , et pas sectaires , donc pour la plupart , en dehors des organisations libertaires bureaucratisées , où les militants / militantes vous regardent de travers , et même parfois , comme un ennemi / une ennemie , si vous ne faîtes pas partie de la même chapelle , ( c ' est le mot idoine ) , qu ' eux /elles .
C ' est bien triste ! et c ' est pas vrai ... peut - être ?
Il y a parfois quelques exceptions , mais elles sont rares ... donc , il faudrait que tous les libertaires se parlent davantage , tissent des liens entre eux et elles , fassent des fêtes ensemble , pour enfin vivre l ' anarchie tout de suite , et pas dans 10.000 ans ... comme le chantait feu le poète libertaire Léo Ferré ( 1916 - 1993 ) , et même pourquoi pas , comme déjà dit dans cet anarticle , des communautés anarchistes , lieux de vie , qu ' ils soient formels ou informels ?
Car , il faudra bien y arriver un jour ou l ' autre , si nous voulons l ' avènement de l ' anarchie , qui sera avant tout , le seul véritable art , l ' art de vivre en collectivité libertaire .
Le collectivisme dans l ' individualisme , l ' individualisme dans le collectivisme . Un sacré challenge !
Cela ne se fera pas , dans la séparation et la mesquinerie .
 
" Les moyens doivent varier avec les occasions , étant entendu que tous les moyens sont bons qui combattent l ' apathie devant la fatalité économique et répandent le goût d ' intervenir sur le sort qui nous est fait . Si les mouvements contre les nuisances sont en France encore très faibles , ils n ' en sont pas moins le seul terrain pratique où l ' existence sociale revient en discussion . "
 
Extrait d ' une déclaration de " L ' Encyclopédie des Nuisances "
 
Nos têtes sont tellement polluées ( toi , moi , lui , elle ) des jugements de valeur , des lieux communs , des préjugés de toutes sortes , que chacun / chacune devra balayer dans sa tête avec le faubert ( balai de lavage ) , il nous faut / faudra fauberter sans cesse , comprendre que c ' est la concurrence entre les individus qui créent la rivalité et la compétition .
Sans compter les préjugés haines ( inconscients ) que nous avons entre nous / contre nous , les libertaires , sans savoir d ' où cela nous vient ...
Et ainsi l ' inconscient nous mène par le bout du nez ou de la verge ...
Et dès que l ' on pérore ou écrit en dehors des clous , cela vous / nous déplaît , n ' est - ce pas ?
Ce qui est certain , c ' est que les eaux de l ' économie devenue folle , montent , montent , et commencent à nous submerger , beaucoup trop encore , espèrent y trouver quelque endroit à sec ... déjà , il n ' y a plus assez de bouées pour tout le monde .
Et l ' on peut savoir bien nager et se noyer malgré tout dans les eaux profondes de la société spectaculaire marchande techno - industrielle , déjà à marée basse ... et bientôt à marée haute !
Je rends hommage à la lutte des exploités / exploitées de tous temps et de tous lieux , contre leur exploitation , comme ces jours - ci , en France , où l ' on commence à bloquer les centres pour l ' essence , ce sang des voitures , et ça , c ' est bien plus plus efficace qu ' une manifestation de kermesse syndicale ou pas ...
Pour ne jamais se tromper , il faut toujours être du côté du plus faible , même si le plus faible , une fois devenu fort , s ' en devient à son tour oppresseur ...
Et j ' ai connu cette époque ( surtout à Paris , bastion stalinien ) , où les syndicats bordels , nous pourchassaient dans les ruelles , rien qu à nos têtes de " situationnistes " et d ' anarchistes incontrôlables ...
 
" Certes , le Maréchal ils le respectent au R.N.P... Verdun ...Montoire ...ils sont tous de la Famille et de la Patrie ! Seulement autour de Pétain, à Vichy , ça pullule la clique des réactionnaires cléricaux ... gaullistes sournois , francs macs , militaires vaincus et contents . "
 
Alphonse Boudard , 1925 - 2000 , ( romancier , historien , maître de l ' argot ) , " Les combattants du petit bonheur " Ed : Folio
 
Tout aurait pu être si simple avec des mentalités structurées différemment , avec des mentalités révolutionnées , ouvertes à l ' anarchie , à la vie donc , avec un communisme de distribution , un socialisme de gratuité en toutes choses pour toutes choses , une solidarité de tous les instants .
Bref , l ' anarchie . Et l ' on pourrait même aller au - delà de l ' anarchie , au fur et à mesure des expérimentations révolutionnaires et libertaires , et ainsi même l ' étiquette " libertaire " ou autre , finirait par disparaître , avec toutes les idéologies et religions .
Car , en vérité , je vous le dis , ce qui existe vraiment , n ' a pas le besoin d ' être nommé .
Et si l ' on nomme quelque chose , c ' est que ce quelque chose n ' existe pas .
Ainsi , la liberté n ' existe pas , la fraternité n ' existe pas , l ' égalité n ' existe pas .
Si cela existait , il n ' y aurait pas le besoin d ' en parler ...
Allons donc , dans les manifestations , avec les plus faibles , quand nous le pouvons .
Allons donc , avec les grévistes , avec les plus faibles , quand nous le pouvons .
Allons donc , avec ceux et celles qui bloquent un processus de l ' économie , quand nous le pouvons . Et nous pourrons mourir ... fort l ' honneur !
 
Patrice Faubert ( 2010 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 07.05.2016.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Ils ont voté, et puis après ? - Patrice Faubert (Politics & Society)
Le isole della pace (Übersetzung von Inseln der Ruhe) - Ursula Mori (Life)