Patrice Faubert

Paraphysique de l'hybris pirocratie

http://www.middleeasteye.net/node/39507

 ( Salut, c'est Pierre le franc
ci-dessus un lien vers un article sur l'EI dont je t'ai parlé.
Fraternellement )

 " Pour comprendre la complicité des divers gouvernements américains
Et d'autres pays aussi peu malins
Avec le terrorisme islamiste religieux, il faut aller sur ce lien
Que m'a envoyé ce copain
Sur un capitalisme international, sans aucun frein ! "

Avec la censure militaire
Ne peut exister aucun vrai document de guerre
Tout y étant reconstitué
Tout y étant arrangé
Ce que l'on ne peut pas montrer
Ce fut par exemple
Du côté militaire américain
Tout ce qui n'était, pour les militaires, pas bien
7 décembre 1941
360 avions japonais bombardent Pearl Harbor
Ce qui stratégiquement ne leur fit pas tort
Autre mauvais sort
Le 29 et 30 septembre 1941
Babyn Jar, dans un ravin
33771 juifs et juives
Exterminés à la mitrailleuse
En deux jours, la haine odieuse
Et 150.000 civils en tout
Un fait occulté par la machine de Staline, ce fou
Cela se passa dans un faubourg de Kiev
Mais avec la propagande stalinienne
Et le pouvoir de l'image comme étrennes
Toutes les victimes furent naturalisées russes
De la chair à canon, fanatiser le peuple russe
Par l'armée
Tout est toujours falsifié ou censuré
Aussi
Des guerres, tout est reconstitué
Ce qui est pris sur le vif est arrangé
Cela devient de la propagande
Le spectacle est sa contrebande
Passé, présent, futur
De la propagande et de la démesure
Elle est civile ou militaire
Et s'insinue dans toutes les sphères !
Tout est donc de la pirocratie
La saloperie de la fausse démocratie
Où le pire devient le chef du gouvernement
Car il y avait beaucoup d'autres concurrents
Qui voulaient prendre sa place
Qui le suivaient à la trace
Le pire a su les éliminer
Pour dans l'horreur, arriver le premier
Et donc, c'est toujours des psychopathes
Qui font les autres échec et mat
En politique, en science, dans les arts
En sport, ou autre, horrible et ignoble bazar
C'est donc le plus arriviste, le pire
Très peu de gens osent le dire
Pourtant, il faut dénoncer cette hiérarchie du pire
Car toujours, en dominance, le premier est toujours le pire !
Comme cette peur entretenue
Du fascisme libéral international, c'est d'ailleurs convenu
Fascistes laïques, fascistes démocratiques, fascistes religieux
Aucune dictature ne peut se passer d'eux
Ainsi, une simple ampoule explosée
Sur Paris, dans un bar, une panique finalement fabriquée
Un pistolet sorti par un policier
Voilà une réaction en chaîne théorisée
Et sur deux kilomètres à la ronde
Une peur incontrôlée qui abonde
Et par milliers, des gens qui courent se cacher !
La propagande sait terroriser
Son ennemi elle sait l'utiliser
Pour mieux tout asservir
Pour mieux tout assujettir
Passé, présent, futur
Une seule entité qui dure
Comme une épidémie jamais silencieuse
Pas comme le diabète, maladie plus insidieuse
387 millions de diabétiques dans le monde
Chaque pays y a sa sonde
10 millions en Allemagne et en France
Pour la pharmacologie c'est bombance
De type 1 ou 2
Type 1 c'est 5 à 10 pour cent
Type 2 c'est 90 à 95 pour cent
En 1, la destruction souvent juvénile de glycémie
En 2, le surpoids et la mauvaise alimentation, encore la glycémie
Du pancréas et donc de l'insuline
Et c'est encore l'environnement qui fait la mine !
Comme pour la météo, son temps
L'industrie bousillant l'environnement
Pas plus de deux degrés maximum
Mais le climat a bu trop de rhum
Car pour cela
Je suis le briseur d'idéal, voilà
Et il faudrait que les USA
Renoncent à exploiter 92 pour cent de leur charbon
Il faudrait que l'Afrique
Pour le monde, pompe à fric
Renonce à exploiter 90 pour cent de son charbon
Il faudrait que l'Europe
Pourtant si interlope
Renonce à exploiter 78 pour cent de son charbon
Il faudrait que l'Inde et la Chine
Toutes deux, renoncent à exploiter 70 pour cent de leur charbon
Sachant que la Chine à elle seule
Qui pour cela n'est pas veule
Peut émettre 27 pour cent
Des émissions à l'effet de serre
Mais l'Europe qui importe, se sert
Ce qui en représente la moitié, c'est dément !
Et la pollution ne date pas d'hier
Sur la terre ferme, dans les airs, dans les mers
Ainsi, le 18 mai 1967, voilà, c'est dit
Torrey Canyon qui s'empale sur des rochers
Et noire fut la marée
Ce pétrolier de 237 m de long, 119000 tonnes de pétrole brut
30 km/heure, et puis après, zut
Premier temps, Cornouailles, 120 km
Les côtes anglaises
Deuxième temps
Les côtes françaises, Bretagne, 80 km
10.000 à 30.000 oiseaux morts
Du capital, c'est le seul port
Et la catastrophe écologique qui nous baise
Il faudrait que notre bêtise se taise
Rien qu'un gramme de l'excrément humain
Plus que de gens sur la Terre, il contient
Au niveau des bactéries
Microbiote intestinal, 2 kg, 100 billions de bactéries
99 pour cent du divers microbiote humain
Qui se trouve dans les intestins
Un écosystème est dans chaque être humain
80 pour cent du système immunitaire humain
Se localise encore dans les intestins
Tout cela n'a rien de vilain
C'est au contraire très bien !
Les vrais jumeaux
Ont ainsi le même patrimoine génétique
Mais pas la même population bactérienne, épigénétique
Rencontres, loisirs, maladies, c'est rigolo
L'environnement toujours le plus fort
Et aussi à tout le reste, un identique sort
Certes, nos bactéries nous régentent
Flore nasale, 900 espèces différentes
Et j'entends une personne qui renifle
Je vais donc rimer sur le kif
2800 tonnes chaque année dans le Rif
Au Maroc, Chefchaouen, Ketama
Le meilleur shit vient de là-bas
Plusieurs variétés
La cherté en fonction de la qualité
Pakistanais, kif du Maroc, haldala
Weed weedo, mexicaine, marijuana
80 pour cent du shit consommé en France
Vient du Maroc, c'est sa finance
C'est à peu près 300 tonnes par an
Il faut bien fuir ce monde si peu plaisant
Shit comme principale ressource du Maroc
700.000 familles paysannes vivent de ce troc
Du Maroc à l'Espagne, une corruption
Et 80 pour cent du shit qui arrive à destination !
Avec la valise marocaine
25 kg de shit
Qui n'est pas la valise européenne
Avec des roulettes, autre rite
Au Maroc
300 à 1300 euros le kilo
Mais là c'est le plus beau
26 millions de gens en Europe
Comme drogue douce, c'est le top
Fument ou mangent du cannabis
30 milliards de chiffre d'affaires pour les trafiquants
Il faut donc légaliser le cannabis
Mais pas plus cher, bis, bis
Et toutes les drogues aussi
Car tout est drogue, si, si
Tout commerce est un trafic
Trafic du tout commerce
Trafic du capital
Capital du trafic
Tant que les gens iront mal
Il faudra un petit remontant, c'est fatal
Et l'alcool fait encore beaucoup plus de mal !
Le monde entier
Est fasciste et d'une grande monstruosité
Par exemple, depuis le premier janvier
En 2015, 984 personnes ont déjà été tuées
Par la police aux USA, des noirs en majorité
Le capital en est le thuriféraire
C'est le monde des mercenaires
Et voici
Mais il ne peut en être qu'ainsi
Qu'en République tchèque, avec la télé-réalité
Qui dans tous les pays semble voyager
Un " Loft Story "
Pour revivre la terreur nazie
Trois générations représentées
Acteurs jouant la Gestapo, plus de réalité
Tenir deux mois, les gagnants fortement récompensés
La télévision du capital peut tout oser !
Voilà bien là, le terrorisme quotidien
Mépris de tous les êtres humains
Des milliards d'individus, tous et toutes des otages
Que la propagande du capital met en cage
Et nos voix muettes
Qui acceptent tout, c'est trop bête
Voilà, à la vérité, nos vraies défaites
Et nos yeux aveugles au malheur
Certes, elle n'existe pas la couleur
C'est une simple affaire de récepteurs
Comme la couleur bleue de l'ordinateur
Qui perturbe l'activité de la mélatonine
Mauvais sommeil, mauvaise mine
Tout trompe nos oreilles et nos yeux
Jeunes ou vieux
Et la palourde aussi a des yeux
Comme la coquille Saint-Jacques aux beaux yeux bleus
Dans la nature, tout est comme un dieu !
 
 
Patrice Faubert ( 2015 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 
 
 
 
 
 
 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 20.11.2015.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Chair à canon, chair à entreprise - Patrice Faubert (Politics & Society)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)