Patrice Faubert

Curiosity, aller sur Mars, pourquoi faire ?

Pas besoin d'aller sur Mars
Le scorpion languedocien
Peut jeûner durant neuf mois
Et il ne fait pas rien
C'est le soleil qui lui fait loi
Pas besoin d'aller sur Mars
Le minotaure typhée
Jusqu'à un mètre de profondeur, peut creuser
Pour sa précieuse nitée
Et pendant un mois, peut se passer de manger
Pas besoin d'aller sur Mars
Et les humains qui ont pour cadeaux
Leurs nombreuses couleurs de peaux
Du soleil et de quelques mutations
Et là, pas besoin de science-fiction
Et c'est une seule et même population
Avec environ seulement 25000 gènes globaux
Pour petitement une cinquantaine de gènes, c'est rigolo
Pour la couleur de la peau !
Pas besoin d'aller sur Mars
Comme je le disais à des copains
Inutile d'aller chercher bien loin
Pas besoin d'aller sur Mars
Et tout cela pour la terraformation
Car nous avons saccagé la Terre, notre maison
Ainsi, la Terre sera une poubelle
Et Mars en ce cas, nous apparaîtra fort belle !
Et nous referons les mêmes stupidités
Et nous reproduirons les mêmes monstruosités
Aller sur Mars ? quelle farce !
En effet, pas besoin d'aller sur Mars
De toutes façons, les insectes sont là
Avec nous, partout, ils iront, voilà
Nous les emporterons dans nos bagages
Car ils se rient de tous les marécages
Aller sur Mars ? pourquoi faire ?
Tout est déjà sur Terre...
Et un jour, des Jeux Olympiques intergalactiques
Aussi cyniques, aux records intergalactiques
Et toujours autant d'impécunieux, d'impécunieuses rachitiques
Et toujours des hommes et des femmes politiques
Et donc, des humiliés, des affamés, des exploités, tous les pleurs
Des profiteurs, des sans-saveur, des dictateurs, tous les malheurs
Pas besoin d'aller sur Mars
Non mais...quelle farce !
Maintenant, le capitalisme est vert
Il faut ménager la planète Terre
Pour pouvoir encore y faire des affaires
En attendant d'y expandre ses mauvaises manières
Et ce dans tout l'univers
Pour y piller toutes les ressources énergétiques
Pour y exterminer toutes les vies hypothétiques
Pas besoin d'aller sur Mars
Du plastique biodégradable pour les riches en jouir
Du plastique indigérable pour les indigents du jouir
La richesse n'ira plus au bord de la mer
Mais sur Mars ou autre, visiter quelques cratères !
Toutes les drogues sont dans le corps humain
Naturellement, hormis la vitamine C, ce corps martien
Que nous ne synthétisons pas, c'est pas malin !
Les humains sont des déments névrotiques
Qui veulent propager le capitalisme à l'intergalactique
Et Mars serait une première étape, à cette folie
Toujours le même mouvement, du très grand, au tout petit
Ce que les humains ont fait sur la planète Terre
Partout ailleurs, ils le referont, toujours réactionnaires
Famines, génocides, guerres, viols, inégalités, massacres divers
Allez sur Mars
Pourquoi faire, quelle farce !
Et nous en ferons une chanson
Et tous ensemble nous rimerons
Aller sur Mars
Pourquoi faire, quelle farce !
Une planète au capitalisme biodégradable
N'en serait pas pour autant, plus aimable !
C'est dans nos têtes, que tout doit changer
Pour qu'enfin, tout être humain, devienne sacré
Il y a tant à faire, sur la planète Terre
Il y a tant à s'émerveiller sur la planète Terre
Il y a tant à découvrir sur la planète Terre
Il y a tant à partager, sur la planète Terre
Aller sur Mars
Pourquoi faire, quelle farce !
Mais toute idée est reçue
Par exemple, c'est tout vu
C'est le soleil qui est artificiel
Le bronzage n'est donc jamais artificiel
Il n'y a pas d'intelligence artificielle
Mais seulement la mémoire artificielle
Pas de gonflette, mais un effort musculaire répété
Qui donne de la force, à des muscles hypertrophiés
Toute idée est reçue, comme un poing dans la figure
Toute idée reçue, nous roule dans sa sciure
Et la liste serait si longue, asymptote infernale
Que je la délaisse, c'est bien normal !

Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 06.09.2015.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Philosophical" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Le système, ses agents, ses exécutants - Patrice Faubert (Experimental)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)
Dans mon lit - Rainer Tiemann (Love & Romance)