Patrice Faubert

Un faux copain

Ses parents étaient bouchers
Un jour, il m'avait fait déranger
Jusqu'en Ardèche, pour chez lui, le retrouver
Et à mon arrivée, le faux copain, vraiment volatilisé
Ce traitre là, s'appelait Hugues Chateignier
Jamais, il ne m'avait aimé
Et si j'avais perdu un faux copain
Je ne m'étais pas déplacé en vain
Car de l'Ardèche, l'Auvergne n'est pas loin
Et je m'en fus retrouver, un ami sain
Le poète André Zurowski, car la rue, fut notre lien
Un faux copain qui disparaissait
Un vrai copain qui renaissait
Je ne m'étais pas dérangé pour rien
Et puisque, je ne paye pas le train
Vraiment, cela ne m'a pas atteint
Ce faux copain tient un débit de tabac
C'est donc un commerçant, un voleur
L'on revend dix sous
Ce que l'on achète trois sous
Tout commerçant est un voleur
Tout commerçant est un menteur
Mais je ne suis pas rancunier
Et depuis longtemps, cela est pardonné
Merci à toi, ô faux copain
Car avec ce poème paraphysique, tout finit bien
Cela m'a permis d'écrire, sans inventer
Et sans aucun effort, j'ai pu raconter
Oui, rien ne se perd
Oui, rien ne se crée
Oui, tout ne fait que se transformer
Merci encore, mon faux copain, cher Hugues Chateignier


Patrice Faubert (2004) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 14.08.2015.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Friendship" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

L´objectivité n´existe pas - Patrice Faubert (Experimental)
I wish... - Jutta Knubel (Friendship)
Apocalypse now - Heino Suess (Sorrow)