Patrice Faubert

La folie

La folie est ingrate
La folie est marâtre
La folie est violence
La folie est souffrance
La folie est mégalomane
La folie est mythomane
La folie est méchante
La folie est savante
La folie est dominante
La folie est démente
La folie cela n'est pas marrant
La folie ce n'est pas un roman
La folie n'est pas sympathique
La folie est parfois pathétique
La folie est cynique
La folie est cyclique
Il y a la folie politique
Il y a la folie économique
Il y a la folie artistique
Il y a la folie inoffensive
Il y a la folie offensive
Il y a la folie soumise
Il y a la folie permise
La folie est contrôlée
Grâce aux neuroleptiques
La folie est socialisée
Du fait, des médicaments étatiques
Ce sont les blessés épiques
De la guerre économique
Ce sont les éclopés
De la société spectaculaire marchande techno-industrielle, sans éthique
La folie est chez elle
Partout, dans ce monde
La folie, se fait belle demoiselle
Des souffrances qui grondent
A chacun, chacune, sa pommade
A chacun, chacune, sa dose de folie, son grade
Il y a la folie officielle
La folie de toutes les guerres
Demain, aujourd'hui, hier
De toutes les horreurs qui scellent
La folie de ne pas se rendre compte
Que toute autre personne que soi
Est un autre soi
Sous une autre tonte
Mais, c'est toujours moi
Dans un autre environnement, qui fait loi
La folie veut-être reconnue
La folie veut-être élue
La folie n'est jamais modeste
La folie est toujours preste
La folie aime la célébration
La folie aime la représentation
La folie aime l'aliénation
La folie aime la compétition
La folie aime la hiérarchie
La folie aime la séparation
La folie aime la religion
La folie aime l'idéologie
La folie aime la corporation
La folie aime la possession
La folie aime théoriser
La folie aime tuer, violenter, torturer, agresser, travailler
La folie de la vie
Est la vie de la folie
La folie n'aime pas faire l'amour
La folie fait toujours la guerre
La folie n'est jamais la création
La folie n'est jamais la révolution
C'est sur notre Terre
Le royaume de la folie qui nous désespère

Patrice Faubert (1979) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/  ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 09.08.2015.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Lyrics" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Fukushima mon amour - Patrice Faubert (Philosophical)
Growth - Inge Hornisch (General)