Patrice Faubert

Le corbillard d'Ivan Chtcheglov

J'étais avec mon ami corse
Jean-Pierre Santoni, nous respirions l'anarchie
Pour autrui, notre langage était du morse
Nous allions boire au bistrot "Les cinq billards"
De la vieille rue Mouffetard
Où déjà, se mourait, le Paris fêtard
C'était encore, en 1973, lieu des soûlards
C'est aussi là, que fut arrêté
Le fameux poète psychogéographe feu Ivan Chtcheglov
En 1959, pour colère d'ivrogne et débris divers
De notre illustre récipiendaire
Ou alors, pour à la dynamite, et non au cocktail Molotov
Fit le projet, avec Henry de Béarn, de faire sauter la tour Eiffel
Car sa lumière le gênait, de quoi elle se mêle !
Toutes nos vies antérieures
Sont nos autres vies
Dans une seule et même vie
De tous nos âges, de toutes nos humeurs
Tout le reste est de la fumisterie
Tout le reste est de la flagornerie
Nous rêvons nos vies
Parce que nous ne les vivons pas
Nous vivons nos rêves
Parce que nous ne les rêvons pas
Jamais la moindre trêve
Au fond, c'est quoi la vie ?
Un paquet de merde !
Nous sublimons nos vies manquées
Par l'écriture, par la peinture, par la compétition, par la philosophie
Par le tourisme, par l'humanitaire, par les jeux d'argent, par l'idéologie
Par la science, par la religion, par le sport, par la cinématographie
Et par tout ce que vous voudrez
La poésie ne peut s'écrire
La poésie ne peut que se vivre
Sinon c'est de l'illusion
De la sublimation, de la contrefaçon
De la forfaiture, de la supercherie
Qui comme l'on dit
Nous font toujours marrons


Patrice Faubert (2012) pouète, peuète, puète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 06.08.2015.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Experimental" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Asystasie libertaire - Patrice Faubert (Politics & Society)
SING NO SONG WITHOUT JOY (mit Uebersetzung) - Gabi Sicklinger (Everyday Life)