Patrice Faubert

A l´époque du spectaculaire concentré et diffus

( Réédition d'un article, en hommage à feu Michel Noury, anartiste peintre, qui vient donc de mourir dans la ville de Tonnerre, à l’hôpital )

( HOMMAGE A FEU ( 1948 - 4-12-2014 ) MICHEL NOURY, qui fréquenta toutes les grandes figures du mouvement libertaire français comme Maurice Laisant, René Bianco, et tant d’autres, il fut l’ancien beau-frère d’Helyette Bess, le demi-frère de René Darras, père du A de l’anarchie en 1964, et participa à de nombreuses émissions radios contre toutes les prisons. Mais il ne se remit jamais vraiment du suicide de sa compagne feu ( 1962-1997 ) Christelle  Remiatte en 1997. Il fut un anarchiste très généreux, toujours prêt à rendre service, et beaucoup en profitèrent... Je l’avais rencontré à sa sortie de prison en 1984. )

C ’ était l ’ époque où l ’ on entendait des " ploum ploum tra la la , anarchie vaincra " dans les manifestations libertaires , un slogan qui déplaisait fort aux organisations anarchistes officielles , et où l ’ on pouvait entendre Aguigui Mouna faire ses discours au quartier latin ...

" Je voudrais qu ’ à l ’ appui de votre opinion , vous nous citassiez quelques exemples particuliers qui nous en fissent mieux sentir la vérité . "

Niccollo Machiavelli ( 1469-1522 )

Libération , journal qui fut fondé le 3 Février 1973 , et qui parut la première fois expérimentalement le 18 avril 1973 , à titre d ’ essai , fut officiellement lancé le 22 mai 1973 . Il ne s ’ agit pas dans cet article de faire " l ’ historique " du journal fondé par ( Sartre , July , Gavi , Lallement ) et aussi de façon moins directe , par Foucault , Pierre Victor , Serge Livrozet , Jean-Claude Vernier ... Sartre ( Jean Sol Partre comme l ’ appelait feu Boris Vian ) , démissionnera le 24 mai 1974 pour raisons médicales , en fait pour des raisons politiques , et puis avant libé , " la cause du peuple " c ’ était minute en " rouge " , et le futur lili ( libéral " libertaire " Serge July lui succédera ... et lorsqu ’ apparaissent , le 16 février 1982 , les premières pages de publicité dans le journal , l ’ option sociale-démocrate est définitivement prise .

Les principes fondateurs du journal sont totalement trahis . Il s ’ avère que j ’ ai eu un copain qui a vendu le numéro expérimental de Libération le 18 avril 1973 à la gare St-lazare , j ’ étais avec lui , mais moi j ’ y vendais des journaux anarchistes comme le " monde libertaire " qui hélas à cette époque ne reconnaissait pas encore la lutte des classes ... il faudra attendre encore quelques années pour cela . Je ne fais pas l ’ apologie ni de cette époque ni du journal Libération . Mais ce sont les petites histoires accumulées qui font la grande histoire . Donc Libé , comme l ’ on disait à l ’ époque se caractérisait surtout par ses petites annonces gratuites et ce sans la moindre censure . Ainsi , j ’ ai été l ’ un des premiers à passer des annonces dans ce journal pour des rencontres féminines et de projets de vie . Mais il fallait laisser ses coordonnées dans le journal ou bien en poste restante . Moi , après mes annonces , il y avait mon adresse , l ’ étage , et même le numéro de téléphone .

Mais il y avait également des gens dans la mouise , qui faisaient un appel à la générosité et à la solidarité et cela marchait ! on leur apportait des vivres à domicile et parfois se nouaient des amitiés . La gare St-Lazare , cela a été l ’ époque des bagarres physiques entre les vendeurs/vendeuses des journaux d ’ extrême-droite et d ’ extrême gauche , j ’ ai moi-même souvent été attaqué par les nervis de l ’ Action Française aux cris de A MORT . Les jeunes cons qui nous prennent pour des vieux cons ne peuvent plus imaginer cette époque du début des années 1970 où si tout n ’ était pas rose , nous avions notre Libé et ses annonces gratuites ( dont certaines annonces gratuites de cul , feraient rougir les petits jeunes d’aujourd’hui ... et même les vieux ! ) . Beaucoup préféraient s ’ acheter Libé et un paquet de gauloises bleues de préférence à toute autre chose .

C ’ était l ’ époque ( sans nostalgie aucune ) où l ’ extrême-gauche , les anarchistes et les conseillistes , réunissaient 15000 personnes à eux seuls dans la moindre manifestation anti-fasciste ...avec une ligue communiste qui dénonçait en ce temps là , l ’ électoralisme et le parlementarisme . C ’ était avant qu ’ elle ne devienne la LCR en 1974 . Rappelons nous que Krivine a écrit le livre " La farce électorale " en 1969 . De nos jours , feu la ligue communiste qui allait physiquement à l ’ affrontement avec les fascistes serait considérée comme " anarcho-autonome " , ultra violente et elle serait interdite . D ’ ailleurs , pas mal d ’ anarchistes à l ’ époque allaient avec la ligue pour pouvoir ( moi-même ) se friter dans de bons rapports de force avec ordre nouveau ( successeur d ’ Occident ) , et c ’ est lors d ’ affrontements avec ordre nouveau que Raymond Marcellin ( ministre de l ’ intérieur en 1973 ) décide de dissoudre la ligue communiste le 23 juin 1973 , qui après une courte transition refondatrice deviendra la LCR en 1974 . De nos jours , la ligue " communiste révolutionnaire " n ’ est même plus " trotskiste " , il s ’ agit d ’ une organisation réformiste proche de la sociale-démocratie .

Il faut aussi se souvenir qu ’ en Janvier 1975 , un certain- Bernard Henry-Lévy avec Michel Butel lance le quotidien " L ’ imprévu " , qui cessa toute activité après onze numéros pour cause officielle de non succès du quotidien . En fait super minus , déjà à l ’ époque , était un fils à papa et un fils de milliardaire , et la fin du journal prévisible , fut un caprice d ’ enfant gâté qui a mal tourné . Il se trouve qu ’ à l ’ époque , mon ex-beau frère ( Gérard Michel ) travaillait pour le quotidien " L ’ imprévu " , ( ex-beau frère qui est aujourd’hui PDG de l ’ Elysée Montmartre à Paris ) en qualité de coursier en camionnette pour ce quotidien . Et comme je l ’ accompagnais parfois dans ses tournées , j ’ ai vu le fonctionnement de ce journal de près ... et donc , un " beau " matin , tout le monde fut licencié par ce BHL sans la moindre explication . Et mon beau frère à cette époque lui dit d ’ ailleurs sa façon de penser , ce qui déplut beaucoup à ce monsieur .

C ’ était aussi l ’ époque du A cerclé de l ’ anarchie , qui fut conceptualisé par le demi-frère de mon ami Michel Noury ( anartiste peintre , qui fit de la prison , pour lutte armée ) feu René Darras ( 1927-1973 ) , auteur d ’ un fameux article " Blouson noir , mon camarade " , donc concepteur du A cerclé avec Thomas Ibanez en 1964 . René Darras ( compagnon à cette époque d ’ Helyette Bess ) . Tous deux ( René et Thomas ) étaient au groupe " Jeunes libertaires " ( ne pas confondre Michel Noury mon ami , avec le peintre séparatiste nantais , Michel Noury ) . Pour mémoire , René Darras considérait le suicide comme l ’ acte le plus con qui soit . Et le A cerclé de l ’ anarchie commence vraiment à apparaitre dès le début des années 1970 , et j ’ y ai grandement participé . Par exemple en bombage sur les écoles avec des " ECOLE = PRISON " , avec un beau A cerclé en dessous , etc ... etc...

" L ’ ensemble des connaissances qui continue de se développer actuellement comme pensée du spectacle doit justifier une société sans justifications , et se constituer en science générale de la fausse conscience . Elle est entièrement conditionnée par le fait qu ’ elle ne peut ni ne veut penser sa propre base matérielle dans le système spectaculaire . "

Guy Ernest Debord ( 1931-1994 )

Patrice Faubert ( 2010/2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 05.12.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Remembrance" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Abstention électorale - Patrice Faubert (Thoughts)
Boules d´argent - Rainer Tiemann (Remembrance)
A new day - Adalbert Nagele (Everyday Life)