Patrice Faubert

Il n'y a pas si longtemps

Il n'y a pas si longtemps
Notre gentille institutrice
Qui faisait notre délice
Et qui passant parmi nous
Nous faisait voir ses genoux
Et quand parfois, elle se penchait
Et que sa jupe se soulevait
Elle nous dévoilait, coquine femelle
De très jolies jarretelles
Sur de ravissantes cuisses
Tendues par des bas couture complices
Et nous apercevions aussi du haut de sa combinaison
De merveilleux appétissants nichons
Et nous préférions tout cela
Aux coups de règle sur les doigts
Et nous préférions tout cela
Aux instituteurs sadiques, sans foi ni loi
Qui en classe, nous insultaient
Qui en classe, nous frappaient
Qui en classe, nous humiliaient
Qui en classe, nous torturaient
Et tout le monde, se taisait
C'était comme cela, qu'on enseignait
C'était comme cela, qu'on apprenait
C'était comme cela, qu'on dressait
C'était comme cela, qu'on éduquait
Et tout le monde, se taisait
C'était l'époque de la guerre d'Algérie
C'était l'époque du pain bénit
C'était il n'y a pas si longtemps
Nous regrettons les jarretelles
De nos institutrices femelles
Mais pas les sévices
De nos sadiques instituteurs et de leurs caprices
 
Patrice Faubert ( 1974 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ )  Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 24.11.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Remembrance" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

La gratuité universelle - Patrice Faubert (Life)
Boules d´argent - Rainer Tiemann (Remembrance)
Winter Day - Inge Hornisch (General)