Patrice Faubert

Anaphrodisie du nocebo et de l'artefact

  " L'ouvrier est à l'égard du produit de son travail dans le même rapport
qu'à l'égard d'un objet étranger. Plus l'ouvrier s'extériorise dans son travail,
plus le monde étranger objectif qu'il crée en face de lui devient puissant, plus il
s'appauvrit lui-même et plus son monde intérieur devient pauvre "

Karl Marx ( 1818-1883 )

Tout peut se détourner
Et ainsi sé réactualiser
En ce domaine, tout est intemporalité
Comme Marx, je ne suis pas marxiste
Mais je trouve cette formule, parfaitement anarchiste !
Les décideurs n'y peuvent rien
Car ils ne décident rien
Ils ne font qu'obéir aux lois du marché
Par feu ( 1772-1823 ) David Ricardo, impulsées
De l'avantage coopératif
De l'aliénation du collectif
Et ( 1834 )  l'aide aux pauvres
Qui nuit aux lois du marché
Et ( 2014 ) l'aide aux pauvres
Forcément toujours d'actualité
Le libre-échange est une monstruosité
Comme jadis, l'Angleterre coloniale
De feu ( 1837-1901 ) la reine Victoria, le sexe, c'était mal
Qui empêcha la Chine de détruire son opium
Car pour l'Angleterre et son commerce, c'était le summum
Il y a aussi l'ajustement structurel
Pour le marché noir, une ribambelle
Tout ce qui échappe à la réglementation
De l'Economie et de ses larrons
Il n' y a plus d'hospices
Pour les indigents, d'horribles supplices
Cela a simplement changé de nom
Et toujours les mêmes humiliations !
Capital de la dette
La dette du capital
260.000 suicides de paysans
En Inde, voilà aussi la dette, c'est affolant
C'est la facture de production
Le travail vivant du pognon
L'Economie est une saloperie
Il faut en finir avec l'Economie
Pour que commence enfin la vie !

   "La vie en société, c'est 6 ans de garde à vue, 12 ans de prison préventive,
40 ans de camp de travail et, pour finir, 20 ans de mise progressive mais
irrémédiable à l'isolement total "

Yannis Youlountas ( né en 1970 )

Le capital fictif qui nous tait
Le capital de nous, se repaît
Ses créations ne sont jamais créatrices
Seule, la destruction du capital, serait vraiment créatrice
Le début de la révolution industrielle
En 1780, de l'histoire humaine, la moins belle
Et dans l'innovation, du fiel !
L'Economie est une anaphrodisie
L'anaphrodisie de l'Economie
Et pour me voir et m'entendre
Cela est facile à comprendre
( Hiway.fr )  puis, il faut procéder ainsi
Pour une orgie en anarchie
1) Entrer/enter
2) Vidéos
3) personnal work
4) L'invité
5) Et si besoin, il faut télécharger
Quik Time Player, en toute relative gratuité
NI DIEU, NI MAÎTRE
Mais nous avons des dieux, des maîtres
Des idoles, des maîtres du paraître
Donc, des attachements, de l'alcool, des drogues
Des acteurs et actrices, des chanteuses et des chanteurs, sans être rogue
NI DIEU, NI MAÎTRE
Mais nous avons des admiratrices et des admirateurs
De nos maîtres poètes, de nos maîtres théoriciens
Certes, cela n'est pas rien
Que nous applaudissons, que nous vénérons
Et des groupes portent leurs noms
NI DIEU NI MAÎTRE
De toutes les contradictions !
Comme le régionalisme
Qui est en modèle réduit, un nationalisme
Comme le FLB, qui fut fondé, par des régionalistes
Dont ( né en 1943 ) René Vaillant
Auquel participèrent, des collaborateurs nazis, c'est évident
Comme feu ( 1914-1999 ) Yann Goulet
Comme feu ( 1910-2011 ) Yann Fouéré
Avant tout des nationalistes bretons
Mais de se révolter, ils avaient des raisons
En 1960, 40 pour cent des salaires
En Bretagne, cela avait de quoi déplaire
Moins élevés qu'à Paris
Au regard de mépris
Une région sous-développée, en 1960
La télévision tardivement installée
Et plusieurs mois d'attente
Pour avoir le téléphone, la Bretagne s'impatiente
Et aussi en 1960
2000 paysans bretons
Pour l'agriculture, vont hausser le ton
Et pour Morlaix, ce fut l'assaut
Car cela en était trop
A partir de 1966
Les premiers attentats
Contre la France et son centralisme d'Etat
Comme à Saint-Brieuc, bien ciblé
5 cars de CRS détruits, 8 cars incendiés
Pour les autres, du sucre dans les réservoirs
C'était à ne pas croire !
A l'époque, brandire un drapeau breton
C'était interdit, encore une humiliation
Bzh, l'autocollant aussi
Ce qui fut mal ressenti
Mais le fédéralisme libertaire
N'est pas, ne peut-être, le fédéralisme réactionnaire
Et souvent, voire toujours
Tout régionalisme porte en lui
Un nationalisme qui lui fait la cour !
Mais tout se fragmente
S'oppose, s'allie, de l'économie politique
C'est le sauve-qui-peut
De l'artefact, d'un monde qui prend feu
La pègre gouverne le monde, tout s'y chie
Comme à Levallois-Perret et son maire ( né en 1948 ) Patrick Balkany
Comme souvent en politique, un truand
Et s'il le pouvait, tous les contestataires, il les pendrait, c'est édifiant
Le même processus, en petit ou en grand !
Il en va ainsi partout dans le monde
Avec son personnel qui fait sa ronde
Les être humains doivent changer
A d'autres perspectives, aspirer
Pour qu'enfin l'Economie cesse de tout broyer
Pour qu'enfin l'économie puisse expirer !
Sinon
Qui vole un oeuf va en prison
Qui vole des millions va au Palais Bourbon
La vie est si absente de la planète Terre
Que c'est à peine la survie qui lui sert d'intermédiaire
Et l'espoir est maintenant de se rendre sur Mars
Pour y sous-vivre en colon, quelle farce !
C'est l'humanité de la soumission
C'est l'humanité sans cesse en régression
Tous les tabous sont toujours là
Ils ne sont jamais mis bas
En toutes choses, pour ceci ou pour cela
Comme le livre de Rachel P.Maines
" Technologies de l'orgasme
Le vibromasseur, l" hystérie " et la satisfaction sexuelle des femmes "
Aux Editions Payot
Qui le lit ? Qui l'a lu ?
C'est lu par qui ?
Et de toutes façons, très vite, tout s'oublie
Et de toutes façons, très vite, tout se renie
En tous domaines, des millions de gens
Qui sont pour
En tous domaines, des millions de gens
Qui sont contre
C'est le nocebo sociétal
A toute harmonie, il est fatal !
La pensée séparée
Et ses univers parallèles
Qui sont dans la fragmentation culturelle
Et dans toute la dynamique psychologique
Avant d'être dans l'univers de la physique quantique !
C'est là le véritable fondement
Et contraire de ce que l'on dit habituellement, et paradoxalement
De toutes les fausses diversités
De la pensée séparée
Toutes les organisations
Toutes les opinions
Toutes les religions
Toutes les informations
Toutes les idéologies
Toutes les technologies
Tous les arts, toutes les philosophies
Toutes les croyances
Toute la science
Tous les régionalismes
Tous les nationalismes
De la pensée séparée
C'est justement cela la société totalitaire
C'est justement cela la permanence de la guerre !


   Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "


 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 25.10.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Experimental" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Paraphysique de biosémiotique - Patrice Faubert (Politics & Society)
I wish... - Jutta Knubel (Friendship)