Patrice Faubert

Albedo somatosensoriel

" Les écoles sont bien ennuyeuses et chef d'école c'est encore pire...
Travailler pour vivre est une imbécillité, mais ça, c'est autre chose... "
 
Marcel Duchamp ( 1887-1968 )
 
Ce Duchamp qui avait tant ridiculé l'art
Et qui finit aussi dans les musées, cela donne le cafard
La société spectaculaire marchande techno-industrielle
Peut tout récupérer, pour en faire son conceptuel
Il faut donc ne rien faire, à rien, ne participer
Pour ne pas se faire usurper !
Nous ne réagissons
Pas aux diverses et multiples  situations
De façons différentes
Ce sont, en fait
Les mêmes réactions, comme pour tout jugement
Mais simplement exprimées différemment
Les réactions ne sont pas différentes
Seules les façons de les exprimer sont changeantes
Mais le mensonge
Ne peut supporter que le mensonge
Mais la fausse conscience
Ne peut supporter que la fausse conscience
Nous sommes l'excrément
Qui sort du cul d'un géant
Nous sommes la sublime odeur
Qui émane de la plus belle des fleurs
Nous sommes le pire et le meilleur
Comme des hadrons, le grand collisionneur
LHC, des particules, l'accélérateur
Où des protons, à la vitesse de la lumière
Font des collisions pour d'autres univers
CERN, une ville dans la ville
Tout le personnel y vit en famille
C'est la France et la Suisse, pour la physique
C'est un champ magnétique
Qui est ainsi produit
Les aimants, cela fuit
100.000 fois plus puissant
Que celui de la Terre, c'est étonnant
27 km de circonférence
La physique pour de nouvelles confidences
Mais finalement, pourquoi faire ?
Sinon, avant le civil, d'abord pour les applications militaires ?
L'ignorance étant, de toutes façons, infinie
Elle échoue inutilement dans l'aporie !
Comme jamais ne finit
D'une méthode l'autre, la pensée nazie
Et avant qu'elle ne soit définie
Et l'antisémitisme, ainsi
Eut comme grand précurseur
Ce qui n'est pas assez dit
Feu ( 1844-1917 ) Edouard Drumont
Avec son best-seller ( 1886 ) " La France juive ", cette ânerie
Bien avant tous ses successeurs, ainsi font, font, font
Que ( né en 1954 ) l'historien Henry Rousso, l'un des premiers
Appellera " Les négationnistes "
Les Maurice Bardèche ( 1907-1998 ) extrême droite
Les Louis Darquier de Pellepoix ( 1897-1980 ) extrême droite
Les Paul Rassinier ( 1906-1967 ) gauche puis extrême droite
Les François Duprat ( 1940-1978 ) " Front national ", extrême droite
Les Robert Faurisson ( né en 1929 ) extrême droite
Les Roger Garaudy ( 1913-2012 ), stalinien puis islamiste
Et les retournés :
Les Pierre Guillaume ( né en 1940 ) ultragauche puis extrême droite
Les Noam Chomsky ( né en 1928 ) faux anarchiste, intellectuel naïf
Les Gabriel Cohn-Bendit ( né en 1936 ) gauche écologiste
Les " Abbé Pierre " ( 1912-2007 ) prêtre catholique
Les Dieudonné M'bala M'bala ( né en 1966 ) extrême droite, comique
Il y en aurait tant d'autres à énumérer
Mais ces faussaires de l'histoire
Qui n'ont jamais assez à boire
Doivent ignorer
Que chaque année
Des gens du monde entier
Auschwitz-Birkenau vont visiter
400.000 visites en 2000
1.500.000 visites en 2012
75 pour cent sont des jeunes
Comme quoi
Les négationnistes sont une minorité
Mais avec des réseaux bien organisés
C'est un fonds de commerce
Des fascismes, l'éternelle kermesse
Une sempiternelle rengaine
Pour que l'humanité, jamais, ne s'aime !
C'est seulement une affaire de classes
Car il n' y a aucune race
Il faut toujours un bouc émissaire
A toutes les causes réactionnaires
Et pourtant
Je suis contre toutes les nations
Je n'adhère à aucune de leurs opinions
Et je n'aime pas la canaille intellectuelle
Toujours prostituée, à qui lui fait, la part belle !
La vérité
N'est ni de gauche
N'est ni de droite
Ni de ceci ou de cela
La vérité n'est que la vérité
Elle ne peut-être instrumentalisée
Et puis ce manque de courage
Les négationnistes sont experts dans cette nage
Ils voudraient l'extermination du peuple juif
Mais hypocrites et menteurs, leur éclairage est de suif
Sans avoir de loyauté envers leurs opinions !
Or, pour la plupart des gens
La vérité n'est que ce qui les arrange
Rarement ce qui les dérange
Ce qui s'oppose à tout vrai changement
Ils et elles ne font aucune recherche personnelle
Se contentant de toute propagande idéelle
Qui va en répétant
De père en fils, de mère en fille
De génération en génération, de ville en ville
L'anarchie toujours violée
Et les divers fascismes pour nous embrigader
Les meilleurs gardiens de la société
Notre famille, nos propriétés, nos amis, nos amours, notre travail
Nos allocations, nos logements, nos loisirs, cela tisse maille après maille
Des choses à perdre, toutes nos sécurités
Et ainsi, tout le monde est coincé
Et ainsi, rien, jamais, ne peut vraiment changer !
Ou alors, c'est de la fausse nouveauté
Comme le pantalon pour les femmes
Depuis 2000 ans, les femmes chinoises l'ont toujours porté
Alors qu'ailleurs, cela fit des drames
Et c'est encore l'ouvrière ou l'ouvrier
Qui sont plus indispensables que le couturier
Certes, le couturier, la couturière, dessinent
Mais le plus souvent, ce sont les petites mains, qui coupent, qui assemblent

 "Je pouvais transformer le mouvement représenté en une image visuelle correspondante et me souvenir de l'identité d'une personne ou de plusieurs qui cadraient avec cette description. Tout cela témoignait des étroites interconnexions entre le mouvement réel du corps, les représentations de ce mouvement en termes musculaires, osseux et visuels, et les souvenirs qui peuvent être évoqués en relation avec certains aspects de ces représentations"

 " L'autre moi-même , les nouvelles cartes du cerveau, de la conscience et
des émotions " aux éditions  " Odile Jacob "

Antonio Damasio ( né en 1944 à Lisbonne, neurologue )

Tout le monde
Devrait acheter, échanger ou transformer, des tissus
Pour en faire ses propres vêtements
Sa propre mode, tout soi m'as-tu-vu
Tout serait innovant, marrant
Tout serait déguisement
Hors la société, hors le temps
Et pour tout le reste, mêmement !
Chaque être humain
A l'autre, son albedo
Plus rien de laid
Tout devenant inédit, donc beau
Ou même le pétaflop, de l'informatique
10 puissance 15 par seconde
Deviendrait tout à fait anachronique
Dans ce seul et vrai nouveau monde !
La seule pollution serait d'origine naturelle
Car la mentalité serait mille fois plus belle
Plus personne ne se chercherait la moindre querelle
Le bien être de chaque individu
Illuminant celui des autres à perte de vue
Tout le monde l'aurait compris, car entendu ou lu
Donc, seuls quelques volcans fâchés, sulfate ou soufre
La colère des océans ou autre, sans être pour l'humanité, un gouffre
Et quelquefois, il peut arriver que l'on en souffre
Mais peu de choses, quand dans la vie désaliénée, l'on s'engouffre !
Et puis avec le mimétisme du cortex somatosensoriel
Et l'apport des neurones miroirs, le bonheur devient vit pluriel
C'est là le seul secret des actrices et des acteurs
Des comédiens et des comédiennes, de leurs rires, de leurs pleurs
Ainsi, une autre humanité est possible
Alors que présentement, elle est impossible !

  Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "
 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 01.10.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Paraphysique de la dictature étatique - Patrice Faubert (Politics & Society)
A special moment - Helga Edelsfeld (Philosophical)