Patrice Faubert

Novlangue

Toute modération est une censure
Toute censure est une modération
Comme sur les journaux en ligne
Qui sont tous de droite
Surtout ceux qui se croient à gauche
Comme sidération, pardon,  " Libération "
Ou même les commentaires sur les articles
Ou même les commentaires sur les commentaires
Sont modérés en langage faux cul
Et donc censurés en langage sans faux air
Les modérateurs sont des censeurs
Les modératrices sont des censeuses
A qui l'on aimerait donner des claques
Cachez-vous bien derrière vos pseudonymes
Cachez-vous bien ô peureux et peureuses
Vous êtes des gauchistes
Vous êtes des fascistes
Vous êtes des nationalistes
Vous êtes des racistes
Vous êtes des staliniens et staliniennes
Vous êtes des capitalistes
Vous êtes des journalistes
A qui l'on aimerait donner des claques
Tout journaliste est prostitué
A son journal
Comme toute prostituée
A son hareng
La modération est une censure
Qui n'est pas la censure
De la modération
Ou êtes-vous donc ?
Car vos méchancetés, en vérité
Méritent une bonne fessée
Nous censurons tout ce qui nous déplaît
Nous modérons tout ce qui nous semble laid
Et, c'est encore sur les sites de poésie
Que l'on peut encore, clamer ses folies
Chaque tyrannie à ses détrousseurs de vérité
A sa propre langue
Chaque religion aussi, chaque idéologie aussi, quel bazar
Chaque philosophie idem, chaque science idem, chaque art
La signification des mots changent
Avec les régimes en place, et ils nous mangent
La censure est en nous
La censure est partout
Nos têtes sont remplies de tous les supplices
Nos têtes sont remplies de tous les délices
Inavouables, intarissables, incommensurables
Je suis mon propre psychanalyste
Je suis ma propre organisation
Je suis mon propre monde
Tout est à faire
Même si rien n'est libre


Patrice Faubert ( 2011 ) puète, pouète, peuète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 13.09.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Conscience de l'isolement - Patrice Faubert (Thoughts)
Chinese Garden - Inge Hornisch (General)