Patrice Faubert

Anthologie de la subversion carabinée

Il n'y a pas qu'en Chine
Que la vérité on l'élimine
A la radio, à la télévision
Internet, journaux, tout est censuré
Police de l'Internet, police généralisée
Police de la pensée
Pensée de la police
Comme sur les Indymédia de France
Qui sont en train d'en crever
Que tout le monde puisse s'exprimer, par pitié
Et non simplement votre réductrice militance
Chaque groupe ou groupuscule, s'il le pouvait
Ce qui ne pense pas comme lui, sans hésiter, l'éliminerait !
Police gauchiste, police fasciste
Et même de la police prétendument anarchiste
Tous les alliés du capitalisme
Partout
Tout ce qui peut vraiment déranger
Est d'une façon l'autre, censuré
Ou c'est noyé, dissimulé, étouffé
La propagande du capital
S'affiche partout, comme un liquide, cela s'étale
Et puis toutes les divisions
Dans toutes les organisations
Extrême gauche de la contre-révolution
Gauche de la contre-révolution
Droite de la contre-révolution
Extrême droite de la contre-révolution
Et puis tous les conflits
Parmi les partisans de l'anarchie
Et de nouvelles et inédites guerres
Comme une nouvelle ère
La guerre civile entre anarchistes
La guerre civile entre gauchistes
La guerre civile entre staliniens
La guerre civile entre républicains
La guerre civile entre les fascistes
La guerre civile entre les nazis
La guerre civile entre les riens
La guerre civile entre les capitalistes
Tout le monde contre tout le monde
Personne pour personne, la guerre gronde
Personne n'étant d'accord sur rien
Et c'est le capital qui compte les points !
Et si vous croyez que j'exagère
C'est que vous pensez de travers
Il n'y a aucun lieu d'expression libérée
Car il ne serait pas toléré
Certes, la liberté d'expression
De dire des inepties, de faire le dindon
Cela est vraiment facilité
La fausse contestation est respectée
Les hiérarchies en ont le besoin
Car à la révolution globale, elle est un frein
Là où il y a un pouvoir à prendre
Un parti, une organisation, une association, ne pas se méprendre
Il y a forcément des dominantes et des dominants
Qui d'ailleurs en sont inconscients
Des futurs Hitler, Staline, Lénine, Mao
Et autres horribles zigotos
Ainsi, rien ne change jamais
C'est structuré par le capital, qui le sait
Avec de beaux discours logiques
Et hop, en avant la musique
Et toujours quelques calomniateurs faussement rebelles
Et qui vous vouent une haine tenace et fidèle
La pensée séparée en ramasse à la pelle !
Ii faut une anthologie
De la subversion carabinée
Non plus livresque, mais enfin réalisée
Volcanisme de magma psychologique
Comme le magma géologique
Le point chaud qui fait naître
Et qui envoie paître
Naissance des montagnes
Archipels, îles, pays, autres mâts de cocagne
Volcanisme de la vie et de la mort
Qui avec la météorite
A tous les dinosaures, jeta un sort
Extinction massive d'espèces, c'est un rite
Partout de la lave, du basalte fondu
De la croûte terrestre percée, m'as-tu-vu
Le point chaud accouche
De sa terrible bouche
Comme l'île de La Réunion
Née il y a trois millions d'années
3000 m au-dessus de la mer
4000 m au-dessous de la mer
Comme j'aime vous déplaire, que nenni
Vous vous en foutez, moi aussi, sans aucun souci
Comme moi, le volcanisme chamboule tout, avec passion
Et l'île de La Réunion
Dans 20 à 50 millions d'années, c'est terminé
Les volcans construisent et détruisent
Jamais cela n'est la même mise
Et son magma délivré
Gaz chlorhydrique, gaz sulfurique, gaz soufré
Et tout est perturbé
Pendant des millions d'années
La géologie est une subversion carabinée
Les évènements humains, elle peut influencer
Comme les météorites
Qui sont nos moules frites
Et qui ont apporté les molécules de la vie
ADN, car tout est lithopanspermie
Même si l'on en fait fi
Et ne jamais boire la vulve d'une cantatrice
Pendant qu'elle chante, sans aucun vice
Ah ! quel gâchis
En vérité, je vous le dis !
Comme les perturbateurs endocriniens
Les femmes ont de plus gros seins
Les hommes deviennent féminins
De plus en plus da cancers
Et autres maladies, c'est l'enfer
La Terre est une chambre à gaz
La Terre est un camp de concentration
Phase de toutes les phrases
Et c'est le camp d'extermination
Avec les kapos
Gauchistes, staliniens, fascistes, nazis, républicains, démocrates
Artistes, savants, banquiers, les capitalistes de la vie, tous les macs
Sachant tout cela, il faudrait s'amuser
Pour une révolution révolutionnaire, avant de crever
Tout est devenu détestable
Tout est du poison à la table !
Nouvelle jeunesse du vieux monde
Beauté extérieure
Laideur intérieure
Nous sommes comme des robots
Avec nos programmes, c'est pas rigolo
Un jour sans fin, comme le film, toujours pareil
Sauf que disparaissent les abeilles
Certes, attention, les propos les plus révolutionnaires
Scotomisent parfois, les propos les plus réactionnaires
Tout fiche par terre
Tout fiche en l'air
Mais pour l'épanouissement de tout un chacun
Sans préférence particulière, et pour le bien commun
Tous les transports gratuits
Travailler une heure par jour, et encore
Plus aucune organisation, plus aucun parti
L'anarchie, de nous rééduquer, se fait fort
Plus aucune nationalité, plus aucune frontière
Plus aucune religion, plus aucune idéologie
Apprendre autre chose, pour le faire !


   Patrice Faubert ( 2014 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien ( http://patrice.faubert.over-blog.com/ ) Pat dit l'invité sur " hiway.fr "








 

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Patrice Faubert.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 11.08.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Cyberpunk" (Gedichte)

Weitere Beiträge von Patrice Faubert

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

Imposture paraphysique - Patrice Faubert (Philosophical)
Stars - Christiane Mielck-Retzdorff (Life)