Marie Françoise Ibovi

LES ORPHELINS



Ils ont vidé son salon
Retourné sa chambre à coucher
Raclé ses marmites dans la cuisine
Ils se sont battus pour la télévision
Pour les clés de sa voiture
Ils se sont enragés pour ses chaises en rotin
Injuriés pour ses costumes Cerruti et ses chaussures weston
Après l’enterrement
Chacun récupère son petit présent !
Ils ont oublié …
Celui qu’ils venaient d’enterrer.
Leur grand-frère !
Oublié le chagrin des orphelins
Oublié le chagrin de la veuve
Oublié le regard outré des passants
Se sont déchirés pour récupérer l’épouse éplorée.
Oncle Ambroise en héritera comme 3ième femmes.
Ils nous ont offert un affreux moment de haine.
D’égoïsme et de méchanceté.
Dans la pièce d'en face
Nous, les orphelins, on complotait
Le trésor de notre défunt papa on savait
Où il était caché
Où il était rangé
Alors qu'ils se disputaient le canapé
Il nous a pas fallu la journée
Pour mettre en lieu sûr les économies de papa.
Les papiers de la parcelle.
Maigre consolation !
Mais c’est déjà mieux que rien.
Et pour notre mère que faire pour l’aider ?
Rien ! me répondit ya jacques.
Quoi qu’en dise, quoi qu’en fasse
Le poids de ces traditions horribles
Le poids de ses discriminations amères
Nous pèserons sur les épaules… à jamais !




écrit par Marie Françoise le 12/01/2014

 

Alle Rechte an diesem Beitrag liegen beim Autoren. Der Beitrag wurde auf e-Stories.org vom Autor eingeschickt Marie Françoise Ibovi.
Veröffentlicht auf e-Stories.org am 13.01.2014.

 

Leserkommentare (0)


Deine Meinung:

Deine Meinung ist uns und den Autoren wichtig! Diese sollte jedoch sachlich sein und nicht die Autoren persönlich beleidigen. Wir behalten uns das Recht vor diese Einträge zu löschen! Dein Kommentar erscheint öffentlich auf der Homepage - Für private Kommentare sende eine Mail an den Autoren!

Navigation

Vorheriger Titel Nächster Titel


Beschwerde an die Redaktion

Autor: Änderungen kannst Du im Mitgliedsbereich vornehmen!

Mehr aus der Kategorie"Politics & Society" (Kurzgeschichten)

Weitere Beiträge von Marie Françoise Ibovi

Hat Dir dieser Beitrag gefallen?
Dann schau Dir doch mal diese Vorschläge an:

(Kaka yo, moto mosusu té) (Que toi et personne d’autre) - Marie Françoise Ibovi (Love & Romance)
Heaven and Hell - Rainer Tiemann (Humour)